Panorama des comptes nationaux 2011
Hide / Show Abstract

Panorama des comptes nationaux 2011

La publication Panorama des comptes nationaux présente des statistiques utilisant une approche par indicateur, en insistant sur les comparaisons entre pays. Le but, ici, étant de rendre les comptes nationaux plus accessibles et instructifs, et en même temps d'avoir l'occasion de présenter le cadre conceptuel sous jacent et les questions de comparabilités inhérentes, pour chaque indicateur.

Ce livre inclut le service de StatLink unique de l'OCDE, lequel permet aux lecteurs de charger des versions Excel des graphiques et des tableaux. Ces liens StatLink se trouvent en bas de chaque tableau et graphique.

La large sélection présentée a également pour objet d'inciter les utilisateurs à porter leur attention sur d'autres indicateurs que le célèbre PIB. La publication se compose de six chapitres clefs, et fournit des indicateurs concernant respectivement les revenus, les dépenses, la production, l'administration publique et le capital.

Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/na_glance-2011-fr/index.html
  • WEB
 
Chapter
 

Cotisations sociales You or your institution have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/na_glance-2011-fr/05/04/index.html
  • WEB
  • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/3011052ec021.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/panorama-des-comptes-nationaux-2011/cotisations-sociales_na_glance-2011-21-fr
  • READ
Author(s):
OECD

Hide / Show Abstract

Les cotisations sociales sont des paiements effectivement versés ou imputés au profit de régimes d’assurance sociale dans le but de constituer des provisions en vue du paiement de prestations d’assurance sociale (voir l’). Elles peuvent être versées par des employeurs pour le compte de leurs salariés ou par des salariés, travailleurs indépendants et personnes non salariées pour leur propre compte. Ces cotisations peuvent être obligatoires ou volontaires et il peut s’agir de régimes par capitalisation ou par répartition. Les cotisations de sécurité sociale obligatoires versées aux administrations publiques ou à des fonds de sécurité sociale placés sous le contrôle effectif de l’État représentent une part importante des recettes des administrations et, bien qu’elles ne soient pas traitées comme tel dans le SCN, de nombreux analystes (y compris la direction des affaires fiscales de l’OCDE) les considèrent comme similaires à un impôt sur le revenu et estiment qu’elles font de ce fait partie de la charge fiscale globale d’un pays. Elles sont importantes non seulement au sens où elles représentent une fraction importante des recettes de l’État, mais aussi parce qu’elles reflètent une partie des coûts encourus pour exercer une activité. Dans de nombreux pays en développement, la présence simultanée de cotisations sociales élevées et de prestations sociales faibles est souvent citée comme la raison expliquant l’existence d’une vaste économie informelle.

Also available in English
 
Visit the OECD web site