L'économie de la mer en 2030

L'économie de la mer en 2030 You do not have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/9216022e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/l-economie-de-la-mer-en-2030_9789264275928-fr
  • READ
Author(s):
OECD
18 May 2017
Pages:
284
ISBN:
9789264275928 (PDF) ;9789264275911(print)
http://dx.doi.org/10.1787/9789264275928-fr

Hide / Show Abstract

Ce rapport explore les perspectives de croissance de l'économie de la mer, sa capacité à créer de l'emploi dans le futur et son rôle dans la gestion des défis mondiaux. Une attention particulière est accordée aux industries émergentes liées à la mer compte tenu de leur potentiel de croissance et d'innovation, et de leur contribution à résoudre les questions de sécurité énergétique, d'environnement, du changement climatique et de la sécurité alimentaire.

Le rapport examine les risques et les incertitudes concernant le développement futur des industries liées à la mer, les innovations requises en science et technologie pour soutenir leur progression, leur contribution potentielle à la croissance verte et certaines implications pour la gestion des océans. Enfin, en examinant l'économie de la mer dans son ensemble, la publication explore les possibilités d'action susceptibles de stimuler les perspectives de développement à long terme, tout en gérant l'utilisation de la mer de manière responsable et durable.

Also available in English
loader image

Expand / Collapse Hide / Show all Abstracts Table of Contents

  • Mark Click to Access
  • Avant-propos

    L’économie de la mer est essentielle à la prospérité et au bien-être futurs de l’humanité. Elle joue un rôle primordial comme source d’aliments, d’énergie et de minéraux ainsi que dans la santé et les loisirs ou dans les transports, et des centaines de millions de personnes en dépendent. Or, l’industrie maritime est entrée dans une période de profonde transformation. Longtemps considérée comme le domaine naturel du transport maritime, de la pêche et – depuis les années 60 – de l’extraction pétrolière et gazière en mer, elle se trouve aujourd’hui redessinée et diversifiée par l’émergence de nouvelles activités.

  • Sigles et abréviations
  • Résumé

    Beaucoup voient la mer comme la nouvelle frontière économique. La mer recèle en effet des ressources naturelles d’une immense richesse ainsi qu’un fort potentiel pour la croissance, l’emploi et l’innovation. Il est par ailleurs de plus en plus certain qu’elle aura une importance cruciale face à bon nombre des défis auxquels le monde se verra confronté dans les décennies à venir, de la sécurité alimentaire et du changement climatique à la production d’énergie en passant par l’approvisionnement en ressources naturelles, sans oublier les progrès de la médecine. Cependant, si elle est susceptible d’être d’une aide considérable lorsqu’il s’agira de relever ces défis, la mer se trouve d’ores et déjà soumise à de fortes tensions résultant de la surexploitation de ses ressources, de la pollution, du recul de la biodiversité et du changement climatique. La réalisation de son plein potentiel exigera par conséquent l’adoption de stratégies propres à assurer un développement économique maritime qui soit responsable et durable.

  • Vue d'ensemble de l'économie de la mer : Évaluations et recommandations

    Ce chapitre résume les constatations essentielles du rapport et propose un ensemble de recommandations destinées à renforcer la coopération internationale dans le domaine de la gestion et du développement durables de l’économie de la mer du futur. Il donne une définition de travail de cette économie, laquelle ne se limite pas aux secteurs d’activité ayant un lien avec la mer, mais comprend aussi les actifs naturels et les services écosystémiques que ce milieu procure. Centré sur les secteurs d’activité maritimes, ce chapitre reprend dans les grandes lignes les constatations de la Base de données de l’OCDE sur l’économie de la mer et présente brièvement les estimations de la valeur ajoutée et des emplois que cette économie génère à l’échelle mondiale. Il se tourne ensuite vers l’avenir pour décrire les principales forces motrices de l’économie de la mer et estimer, toujours à l’échelle mondiale, la valeur ajoutée et l’emploi que cette économie produira à l’horizon 2030. Les résultats semblent indiquer une croissance rapide de la plupart des secteurs maritimes dans les quelque 20 ans à venir, ce qui accentuera la pression sur le milieu marin et ses ressources, et présentera de sérieux défis de gestion. Le chapitre conclut en proposant aux pouvoirs publics, aux entreprises et aux milieux de la recherche un ensemble de recommandations susceptibles de renforcer notablement la gestion durable des mers.

  • Add to Marked List
  • Expand / Collapse Hide / Show all Abstracts Tendances mondiales et facteurs macroéconomiques influant sur l’économie de la mer

    • Mark Click to Access
    • Tendances mondiales et incertitudes à l'horizon 2030-60

      L’économie de la mer est un élément clé de la prospérité et du bien-être futurs de l’humanité, mais une exploitation non durable de ce milieu et de ses ressources met en péril la base même sur laquelle repose une grande partie de ces avantages. Ce chapitre décrit brièvement une série de facteurs et de changements profonds à l’échelle mondiale qui revêtent une importance critique et qui, seuls ou combinés, déterminent le contexte global dans lequel s’inscrira vraisemblablement, dans les décennies à venir, la recherche d’un compromis entre utilisation de la mer et durabilité. Il n’a pas pour but de prévoir l’avenir ni de présenter un scénario particulier – les projections et les scénarios sont détaillés ailleurs dans le présent rapport –, mais de fournir une toile de fond à l’examen des évolutions à venir du milieu marin et de l’économie de la mer, qui est l’objet du présent rapport. Il s’inspire principalement, mais pas exclusivement, de documents de l’OCDE pour étudier les principales tendances démographiques, économiques, sociales, environnementales, technologiques et relatives à la gouvernance ainsi que les grandes incertitudes et les risques majeurs susceptibles d’influer sur l’évolution de la situation mondiale et, par extension, sur celle de l’économie de la mer.

    • Évolution probable du milieu marin : Incidences sur l'économie de la mer

      Les objectifs de ce chapitre sont les suivants : faire le point des publications scientifiques sur l’état actuel de la mer et sur son évolution probable à l’horizon 2030-50 ; montrer comment les pressions et les déterminants actuels et futurs, comme le changement climatique, le réchauffement de la mer, l’acidification, la désoxygénation, la surpêche et la pollution, transforment physiquement le milieu marin et ses écosystèmes, et influent directement sur le potentiel économique des activités liées à la mer ; et étudier certaines des conséquences possibles de cette évolution sur la biomasse et la biodiversité, ainsi que sur l’économie de la mer dans son ensemble. Ce panorama des tensions et des contraintes qui s’exercent sur le milieu marin fournit un contexte utile aux chapitres suivants, qui évaluent l’évolution future de divers secteurs d’activité liés à la mer.

    • Add to Marked List
  • Expand / Collapse Hide / Show all Abstracts Facteurs critiques influant sur les secteurs d’activité émergents liés à la mer

    • Mark Click to Access
    • Science, technologie et innovation dans l'économie de la mer de demain

      Ce chapitre s’intéresse à des moteurs de développement des activités liées à la mer qui comptent parmi les plus importants : la science, la technologie et l’innovation. Plus précisément, il évalue le rôle de la science et des nouvelles connaissances relatives à la mer ; les évolutions récentes et imminentes de technologies progressives ou de technologies de rupture, qui permettent et accélèrent la croissance de l’économie de la mer ; et le soutien de l’innovation dans le domaine maritime par des moyens tels que l’exploitation des effets de synergie technologique entre secteurs maritimes, le recours à des pôles d’activité maritime et des incubateurs technologiques, et la promotion de l’évaluation prospective de l’économie de la mer. Plutôt que d’adopter une perspective sectorielle, ce chapitre privilégie une approche transversale afin de mettre en évidence un grand nombre des relations d’interdépendance et des interactions qui existent entre les activités maritimes et qui sont l’une des principales caractéristiques de l’économie de la mer.

    • Réglementation maritime internationale et secteurs émergents liés à la mer

      Ce chapitre offre une vue prospective de l’évolution du paysage réglementaire des secteurs liés à la mer. Il décrit brièvement comment la composition traditionnelle du secteur maritime s’est trouvée transformée au fil du temps par l’émergence de nouvelles activités liées à la mer, et aborde quelques-unes des difficultés rencontrées pour adapter les cadres réglementaires existants à ces nouveaux secteurs. Il reste que, même difficilement, ces cadres évoluent. Ce chapitre étudie donc certains des changements réglementaires auxquels on peut s’attendre dans les prochaines années, en s’intéressant plus particulièrement à trois domaines : le milieu marin et la protection de la biodiversité, la prévention et l’atténuation de la pollution, et la sécurité maritime.

    • Mesure de la contribution économique mondiale des secteurs d'activité liés à la mer

      L’économie de la mer comprend les secteurs d’activité liés à la mer et les écosystèmes marins. Il reste toutefois beaucoup à faire pour établir une comptabilité environnementale qui chiffre la valeur des services écosystémiques et des actifs naturels des océans à l’échelle mondiale. Ce chapitre se limite donc à mesurer la valeur des secteurs d’activité liés à la mer dans le monde, jusqu’à ce qu’il se présente une occasion favorable de réaliser de nouvelles études sur l’évaluation monétaire des écosystèmes marins. Après quelques observations sur les questions actuelles que posent les mesures, il décrit la Base de données de l’OCDE sur l’économie de la mer, sa composition structurelle ainsi que les sources et les données utilisées. Le reste du chapitre est consacré à une partie des constatations tirées de cette nouvelle base de données, notamment l’estimation de la valeur mondiale de l’économie de la mer sur la base des activités sélectionnées et du niveau approximatif d’emploi de ces différentes activités, et une ventilation par secteur et par grande région géographique.

    • Add to Marked List
  • Expand / Collapse Hide / Show all Abstracts L’avenir de l’économie de la mer : Perspectives et projections

    • Mark Click to Access
    • Perspectives de croissance, enjeux et incertitudes dans différents secteurs d'activité liés à la mer

      Ce chapitre s’intéresse à l’avenir des secteurs d’activité liés à la mer dans les deux prochaines décennies, du point de vue d’un certain nombre d’organisations internationales, d’organismes, d’associations professionnelles et d’établissements de recherche. Il examine un grand nombre de projections sectorielles récentes afin de mettre en évidence les secteurs que les spécialistes associent à des perspectives de forte croissance sur la période considérée et ceux qui devraient enregistrer de moins bons résultats, et de déterminer les enjeux et les incertitudes qui leur sont propres. Les secteurs examinés sont : la pêche de capture ; l’exploitation de pétrole et de gaz en mer ; le transport maritime ; la construction navale ; l’éolien en mer ; l’aquaculture marine ; le tourisme maritime ; la sécurité et la surveillance maritimes ; les énergies renouvelables d’origine marine ; l’extraction minière en eaux profondes ; et la biotechnologie marine.

    • Les secteurs maritimes à l'horizon 2030

      À l’aide de la Base de données de l’OCDE sur l’économie de la mer et du modèle décrit à l’annexe 8.A1 (et de façon beaucoup plus détaillée dans un document de travail à paraître de l’OCDE), ce chapitre présente l’évolution de l’économie de la mer jusqu’en 2030 dans un scénario de maintien du statu quo, puis dans deux autres scénarios.

    • Vers une gestion intégrée de la mer

      Ce chapitre est une réflexion à plus long terme sur les défis qui se présentent dans la gestion de la mer et sur quelques-unes des possibilités émergentes qui pourraient aider à les relever. Il s’ouvre par un bref panorama des conséquences, pour la gouvernance de la haute mer, d’une multipolarité géopolitique et d’une fragmentation des institutions croissantes, avant de s’intéresser à la gestion de la mer dans les zones économiques exclusives (ZEE). Dans ces zones, en effet, les problèmes se posent différemment, car les ressources et les activités économiques humaines y sont sous la responsabilité de gouvernements distincts. Pourtant, ce n’est que récemment que des cadres d’action stratégique applicables à la gestion des eaux et des fonds marins nationaux ont commencé à se dessiner, et que la gestion intégrée de la mer a pris une ampleur visible. Par ailleurs, la gestion des ZEE marines présente de multiples difficultés qui entravent l’efficacité de sa mise en oeuvre. Ce chapitre propose trois voies d’action pour parvenir aux améliorations qui s’imposent urgemment : mieux intégrer l’analyse et les instruments économiques ; innover en matière de structures et de processus de gouvernance et faire un plus grand usage de la science et de la technologie, en particulier dans la collecte de données de meilleure qualité.

    • Add to Marked List
 
Visit the OECD web site