Études économiques de l'OCDE : Zone Euro 2016
Hide / Show Abstract

Études économiques de l'OCDE : Zone Euro 2016

Études économiques de l'OCDE : Zone euro 2016 examine les développements récents, la politique et les perspectives économiques de ce pays. Ce rapport comporte un chapitre consacré à rendre les finances publiques plus équitables et favorables à la croissance.

 


 

Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1016132e.pdf
  • PDF
  • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/102016132f1.epub
  • ePUB
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-zone-euro-2016_eco_surveys-euz-2016-fr
  • READ
 
Chapter
 

Rendre les finances publiques plus favorables à la croissance et à l'équité You do not have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1016132ec006.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-zone-euro-2016/rendre-les-finances-publiques-plus-favorables-a-la-croissance-et-a-l-equite_eco_surveys-euz-2016-6-fr
  • READ
Author(s):
OECD

Hide / Show Abstract

Dans la zone euro, la capacité des finances publiques à soutenir la croissance équitable s’est globalement détériorée. Face aux inquiétudes suscitées par le niveau élevé et croissant de l’endettement public, et parfois sous la pression exercée par les marchés, les autorités des pays ont procédé à un effort d’assainissement budgétaire massif en 2011-13 dans un contexte de conjoncture économique défavorable, ce qui est généralement considéré comme ayant contribué à intensifier et à prolonger la récession. Le processus d’assainissement s’est ensuite ralenti, mais les pays disposant d’une marge de manœuvre budgétaire ont peu utilisé la souplesse autorisée par les règles budgétaires de l’UE pour stimuler la demande globale dans la zone euro. De manière générale, la composition des dépenses est devenue moins favorable à la croissance du fait de coupes drastiques dans les investissements publics. Sur le plan des recettes, la fiscalité du travail, déjà élevée, s’est encore alourdie. Les réformes structurelles qui peuvent avoir des retombées positives directes sur la composition ou l’efficience des finances publiques ont marqué le pas.Si la plupart des leviers d’action permettant d’améliorer les finances publiques restent situés au niveau des pays, les politiques européennes et nationales peuvent se renforcer mutuellement dans les domaines de la gouvernance budgétaire et de l’investissement public. Pour faire en sorte que l’orientation budgétaire de l’ensemble de la zone euro contribue à alimenter la reprise, les pays qui disposent d’une marge de manœuvre budgétaire au sens des règles du Pacte de stabilité et de croissance devraient recourir à l’appui budgétaire pour stimuler la croissance, et il faudra mettre à profit les dispositifs d’incitation existants et la souplesse prévue par les règles en vigueur pour poursuivre la réforme des politiques fiscales et de dépenses. Au niveau national, il est essentiel de poursuivre l’amélioration des cadres budgétaires, y compris en adoptant des règles de dépenses et en procédant à des examens réguliers des dépenses. Pour promouvoir la formation de capital et rendre celui-ci plus efficace, les ressources budgétaires de l’UE disponibles pour l’investissement devraient être déployées de façon à créer un effet d’attraction sur les fonds publics et les financements privés nationaux et à rendre l’investissement plus productif. À l’échelon national, des investissements mieux coordonnés entre les différents niveaux d’administration et des capacités administratives renforcées conféreraient aux investissements une efficience accrue.

Also available in English
 
Visit the OECD web site