Études économiques de l'OCDE : Union européenne 2014
Hide / Show Abstract

Études économiques de l'OCDE : Union européenne 2014

Études économiques de l'OCDE : Union européenne 2014 examine les développements récents, la politique et les perspectives économiques de ce pays. Ce rapport comporte un chapitre consacré à relancer le marché unique de l'Union européenne.

Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1014062e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-union-europeenne-2014_eco_surveys-eur-2014-fr
  • READ
 
Chapter
 

Résumé You do not have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1014062ec002.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-union-europeenne-2014/resume_eco_surveys-eur-2014-2-fr
  • READ
Author(s):
OECD

Hide / Show Abstract

Les économies de l’UE, y compris celles qui ont été les plus durement touchées par la crise, semblent voir le bout du tunnel après plusieurs années de croissance faible et inégale. Toutefois, l’anémie de la croissance de la productivité, bien que partiellement attribuable à la récession, a des causes structurelles profondes : l’importance de la charge fiscale, la rigidité du droit du travail, les obstacles à la concurrence et la lenteur de l’innovation. Les inégalités se sont creusées depuis les années 80 et le chômage élevé pénalise les plus vulnérables, entamant l’adhésion de la population au projet européen. Des réformes structurelles de grande ampleur ont été mises en œuvre dans certains pays de l’UE en réponse à la crise, mais des réformes plus poussées dans davantage de pays stimuleraient durablement la croissance. Les réformes des institutions et de la réglementation engagées par l’UE, complétées par les politiques des pays membres, peuvent consolider une croissance partagée et durable. La stratégie Europe 2020, le Semestre européen et l’initiative Horizon 2020 ont été conçus pour favoriser la croissance et l’innovation, sans y être cependant notablement parvenus jusque là. L’appropriation de ces objectifs par les différents pays est insuffisante, d’importants obstacles pèsent toujours sur les entreprises innovantes et les coûts de la réglementation, européenne ou nationale, sont élevés. L’impact des réformes en matière sociale, sur l’emploi et sur l’environnement n’est pas systématiquement évalué et leurs répercussions ne sont pas pleinement prises en compte dans le processus du Semestre européen et dans les programmes d’ajustement.

Also available in English
 
Visit the OECD web site