Études économiques de l'OCDE : Suisse

Frequency :
Every 18 months
ISSN :
1999-0472 (online)
ISSN :
1995-3410 (print)
DOI :
10.1787/19990472
Hide / Show Abstract

Études économiques consacrées périodiquement par l'OCDE à l’économie de la Suisse. Chaque étude analyse les grands enjeux auxquels le pays fait face. Elle examine les perspectives à court terme et présente des recommandations détaillées à l’intention des décideurs politiques. Des chapitres thématiques analysent des enjeux spécifiques. Les tableaux et graphiques contiennent un large éventail de données statistiques.

Also available in: English
 
Études économiques de l'OCDE : Suisse 2003

Études économiques de l'OCDE : Suisse 2003 You do not have access to this content

French
Click to Access: 
Author(s):
OECD
Publication Date :
30 Jan 2004
Pages :
224
ISBN :
9789264019706 (PDF) ; 9789264019690 (print)
DOI :
10.1787/eco_surveys-che-2003-fr

Hide / Show Abstract

L’édition 2003 de l'Étude économique consacrée à la Suisse examine les développements récents, la politique et les perspectives économiques de ce pays. Elle comporte des chapitres consacrés à la concurrence sur le marché des produits et à la performance économique.

Also available in: English

Expand / Collapse Hide / Show all Abstracts Table of Contents

  • Mark Click to Access
  • Click to Access:  Évaluation et recommandations

    Bien que la croissance tendancielle de la production ait été faible depuis deux décennies (1¼ pour cent contre 2¾ pour cent pour la moyenne de l’OCDE), le revenu par tête en Suisse reste parmi les plus élevés de l’OCDE. La croissance de la production a été moins résistante que dans la plupart des pays de l’OCDE ces dernières années et l’économie a enregistré une récession au premier semestre 2003. Ceci résulte en partie de l’affaiblissement général et prononcé des secteurs financiers et des biens d’équipement qui ont une grande importance pour l’économie helvétique. Toutefois, cette performance insatisfaisante de croissance trouve son origine, dans une large mesure, dans la timidité des réformes structurelles depuis de nombreuses années. Dans ce contexte, la politique économique est confrontée à trois enjeux principaux...

  • Click to Access:  Développements macroéconomiques et principaux défis de politique économique

    Malgré un rebond de l’activité au troisième trimestre 2003, la Suisse, en récession au premier semestre 2003, a été plus fortement touchée que la plupart des autres pays de l’OCDE par l’affaiblissement de l’activité internationale depuis 2000-01. Ceci résulte en partie de la nature de ce fléchissement qui a affecté fortement des secteurs particulièrement importants pour l’économie helvétique. Cependant, ces mauvaises performances reflètent aussi l’écart négatif de croissance qui existe vis-à-vis des autres pays depuis un certain temps. Dans ce contexte, l’enjeu le plus pressant pour les autorités est d’assurer des conditions adéquates pour favoriser la reprise à mesure que le commerce extérieur se raffermit. Ce chapitre examine les récents développements de l’économie suisse ainsi que, plus généralement, les raisons de ces mauvaises performances de croissance à moyen terme. Il évalue ensuite le rôle des politiques budgétaires et monétaires dans la phase cyclique actuelle, mais aussi leurs marges de manœuvre et leur efficacité au cas où les pressions déflationnistes ne se réduisent pas. Enfin, les principaux défis que pose la faible croissance tendancielle pour la politique économique sont passés en revue...

  • Click to Access:  Enjeux budgétaires à moyen et long terme

    Au-delà du court terme, une tâche importante de la politique économique est de maintenir des finances publiques saines, ce qui pourrait être difficile si la croissance demeure faible à moyen terme. La gestion budgétaire est confrontée à trois enjeux majeurs. Le premier défi porte sur la mise en œuvre de la politique budgétaire fédérale. Compte tenu des difficultés rencontrées dans l’application de la nouvelle règle du frein à l’endettement en 2003, le gouvernement a dû ajuster son plan financier en vue de rétablir l’équilibre structurel de ses comptes à moyen terme. Certaines leçons devraient aussi être tirées de l’application initiale du frein à l’endettement pour améliorer ce nouveau cadre budgétaire. Le second défi concerne la réforme des régimes des retraites. Des ajustements restent nécessaires pour assurer la viabilité financière à long terme du système des pensions vieillesse de base ainsi que d’invalidité alors que la forte baisse des marchés financiers impose aussi des réformes du second pilier de prévoyance professionnelle qui fonctionne par capitalisation. Troisièmement, les efforts d’efficacité du secteur public doivent être poursuivis. Ceux-ci seront payants non seulement pour les administrations, dont la croissance des ressources financières sera sans doute limitée à moyen terme, mais aussi pour le secteur privé, qui devrait bénéficier de meilleurs services...

  • Click to Access:  Concurrence sur les marchés de produits et performance économique

    Ainsi qu’on l’a vu au chapitre I, la relative médiocrité de la performance économique de la Suisse au cours des 20 dernières années tient essentiellement à des causes structurelles, les facteurs conjoncturels et les chocs négatifs n’ayant joué qu’un rôle secondaire. Grâce à un marché du travail flexible et à un système éducatif de qualité, les ressources humaines sont bien utilisées et très qualifiées, ce qui explique dans une large mesure le niveau de vie élevé de la population. Néanmoins, plusieurs marchés n’ont pas fonctionné de façon satisfaisante et le cadre de la concurrence n’a pas offert des conditions propices à un plus grand dynamisme. D’où une faiblesse des gains de productivité qui explique pour une large part la performance assez modeste de l’économie suisse. Si les entreprises bénéficient traditionnellement de conditions-cadre favorables en Suisse, celles-ci se traduisent souvent par une attitude relativement laxiste à l’égard des comportements anticoncurrentiels. Depuis le début des années 90, des réformes ont été mises en œuvre dans le but d’améliorer le cadre de la concurrence, mais l’éventail des problèmes traités est souvent limité, les réformes n’avancent que lentement et les initiatives sont souvent prises en réaction à des évolutions qui ont lieu dans les pays voisins. En outre, les tentatives de réforme se sont parfois heurtées au vote populaire, peut-être parce que les avantages potentiels importants de la libéralisation et leur compatibilité avec des impératifs légitimes de sécurité sont mal compris et ont besoin d’être mieux expliqués. Le présent chapitre mettra en évidence les effets positifs potentiels des réformes, en tentant d’identifier les principaux domaines dans lesquels les efforts seraient les plus avantageux...

  • Click to Access:  Des réformes structurelles pour préserver les niveaux de vie

    On a vu au chapitre I que la faiblesse de la croissance tendancielle du PIB était imputable dans une large mesure à des facteurs structurels, dont la plupart sont liés à l’absence de concurrence sur le marché des produits – problème qui a été analysé au chapitre III. Le présent chapitre examine d’autres domaines dont la performance est traditionnellement jugée satisfaisante mais où elle pourrait être encore améliorée pour élever la limite de vitesse économique. Sur le marché du travail, il est possible de faire progresser l’activité, ce qui devrait également aider à faire face aux problèmes posés par le vieillissement démographique. La politique en matière d’éducation doit viser des améliorations de qualité sans accroître les coûts, déjà élevés. Enfin, le système financier, l’un des moteurs de la croissance au cours des dernières années, doit s’adapter rapidement à la récente crise des marchés financiers. Le présent chapitre examine tour à tour chacune de ces questions, la dernière section étant consacrée à trois aspects du développement durable, à savoir le changement climatique, la politique de l’eau et la gestion des déchets. Un résumé des recommandations, y compris celles concernant les questions relatives au secteur public examinées au chapitre II, est présenté au tableau 21...

  • Click to Access:  Annexes
  • Add to Marked List