Études économiques de l'OCDE : Luxembourg 2008
Hide / Show Abstract

Études économiques de l'OCDE : Luxembourg 2008

L’étude économique de 2008 consacrée périodiquement au Luxembourg analyse l’adaptabilité de la politique budgétaire et sa viabilité à l’aune du moindre dynamisme des recettes fiscales. Le secteur financier est au cœur de cette analyse en tant que principal moteur de la croissance. L’efficacité économique des soins de santé et un enseignement plus efficace pour plus d’autonomie aux établissements scolaires sont aussi longuement débattus.

Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1008122e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-luxembourg-2008_eco_surveys-lux-2008-fr
  • READ
 
Chapter
 

Adapter la politique budgétaire au moindre dynamisme des recettes fiscales You do not have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1008122ec005.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-luxembourg-2008/adapter-la-politique-budgetaire-au-moindre-dynamisme-des-recettes-fiscales_eco_surveys-lux-2008-5-fr
  • READ
Author(s):
OECD

Hide / Show Abstract

Ces dernières années, les résultats budgétaires ont été plutôt meilleurs que prévu, grâce au dynamisme des recettes et à une progression des dépenses légèrement supérieure aux prévisions. Actuellement, la situation budgétaire est donc meilleure que dans beaucoup d’autres pays de l’OCDE. À court terme, l’orientation légèrement expansive de la politique budgétaire est opportune étant donné la dégradation des perspectives économiques. Mais l’écart de viabilité des finances publiques, déjà ample d’après les estimations et qui va être revu à la hausse compte tenu des nouvelles prévisions de l’OCDE concernant l’évolution des dépenses de santé, appelle une stratégie sur plusieurs fronts : préfinancement, élargissement de l’assiette fiscale et maîtrise des coûts liés au vieillissement. Il importe en particulier d’agir sans tarder de manière à éviter un effet boule de neige venant gonfler la dette publique. Afin de mieux relier les évolutions budgétaires à court terme et les grands enjeux des finances publiques sur le long terme, le gouvernement devrait renforcer le cadre budgétaire en faisant une plus nette distinction entre l’établissement des statistiques, les projections macroéconomiques et la préparation du budget, et établir des plafonds pluriannuels de dépenses. La perspective de rentrées fiscales moins dynamiques appelle à améliorer l’efficience du secteur public afin de préserver le niveau des services.
Also available in English
 
Visit the OECD web site