Études économiques de l'OCDE : Japon 2008
Hide / Show Abstract

Études économiques de l'OCDE : Japon 2008

Selon l’édition 2008 de l’étude périodique de l’OCDE consacrée à l’économie japonaise, le pays connaît actuellement sa plus longue phase d’expansion de tout l’après-guerre. D’un point de vue prospectif, cette étude analyse une partie des grands défis auquel le Japon est confronté, et notamment : sortir définitivement de la déflation, progresser dans l’assainissement des finances publiques, réformer le système fiscal, améliorer la productivité dans les services et faire face au dualisme du marché du travail et au vieillissement de la population.
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1008042e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-japon-2008_eco_surveys-jpn-2008-fr
  • READ
 
Chapter
 

Mettre fin à la déflation dans le nouveau cadre de politique monétaire You do not have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1008042ec004.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-japon-2008/mettre-fin-a-la-deflation-dans-le-nouveau-cadre-de-politique-monetaire_eco_surveys-jpn-2008-4-fr
  • READ
Author(s):
OECD

Hide / Show Abstract

Lorsqu’elle a mis fin à sa politique d’assouplissement quantitatif en 2006, la Banque du Japon s’est dotée d’un nouveau cadre de politique monétaire dans lequel la stabilité des prix est assimilée à une inflation comprise entre 0 et 2 %, et elle a relevé les taux d’intérêt de 0 à 0.5 %, bien que la plupart des mesures de l’inflation soit restée négative. Compte tenu de la persistance de pressions déflationnistes, du ralentissement de l’expansion économique en 2007 et des incertitudes accrues qui pèsent sur les perspectives de croissance, la banque centrale devrait s’abstenir de relever encore son taux directeur à court terme jusqu’à ce que l’inflation soit fermement ancrée en territoire positif, et que le risque d’une résurgence de la déflation devienne négligeable. En outre, l’extrémité inférieure de la fourchette d’inflation devrait être relevée afin d’offrir une marge de sécurité adéquate contre la déflation.
Also available in English
 
Visit the OECD web site