Études économiques de l'OCDE : Japon

Frequency :
Every 18 months
ISSN :
1999-0138 (online)
ISSN :
1995-3070 (print)
DOI :
10.1787/19990138
Hide / Show Abstract

Études économiques consacrées périodiquement par l'OCDE à l’économie du Japon. Chaque étude analyse les grands enjeux auxquels le pays fait face. Elle examine les perspectives à court terme et présente des recommandations détaillées à l’intention des décideurs politiques. Des chapitres thématiques analysent des enjeux spécifiques. Les tableaux et graphiques contiennent un large éventail de données statistiques.

Also available in: English
 
Études économiques de l'OCDE : Japon 2002

Études économiques de l'OCDE : Japon 2002 You do not have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1002202e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-japon-2002_eco_surveys-jpn-2002-fr
  • READ
Author(s):
OECD
Publication Date :
27 Feb 2003
Pages :
168
ISBN :
9789264299665 (PDF) ; 9789264299658 (print)
DOI :
10.1787/eco_surveys-jpn-2002-fr

Hide / Show Abstract

L’édition 2002 de l'Étude économique consacrée au Japon examine les développements récents, la politique et les perspectives économiques de ce pays. Elle comporte des chapitres consacrés à la réforme structurelle et aux sources de croissance.

Also available in: English

Expand / Collapse Hide / Show all Abstracts  

  • Mark Click to Access
  • Click to Access: 
      http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1002202ec002.pdf
    • PDF
    • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-japon-2002/evaluation-et-recommandations_eco_surveys-jpn-2002-2-fr
    • READ
    Évaluation et recommandations

    L’économie japonaise reste confrontée à une situation déflationniste grave, tout en ayant connu au milieu de 2002 une phase de reprise conjoncturelle à la faveur d’une correction des stocks et d’une vive remontée des exportations. Mais la reprise a une base trop étroite pour marquer une rupture par rapport au profil de croissance généralement faible observé tout au long des années 90. Le ratio capital/production restant élevé, une éventuelle reprise de l’investissement n’irait pas au-delà d’un ajustement à court terme, et la faiblesse persistante du marché du travail devrait contenir la croissance de la consommation aux alentours de 1 pour cent par an. Dernièrement, une combinaison de facteurs – en particulier le bas niveau des prix des actions au Japon et ailleurs, une appréciation marquée du yen et une expansion plus modérée des exportations – a assombri les perspectives de croissance jusqu’en 2003. Au total, l’activité économique pourrait croître de seulement à peu près ½ à 1 pour cent par an jusqu’à fin 2004, tandis que la déflation persistera. Mais la balance des risques penche désormais dans le sens négatif étant donné les signes d’un ralentissement de la croissance de l’économie mondiale et la possibilité d’une nouvelle dégradation des conditions financières, d’où une aggravation éventuelle de la déflation. Le Japon reste donc confronté à une véritable gageure : améliorer radicalement et rapidement le fonctionnement de son système économique et stopper la déflation...

  • Click to Access: 
      http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1002202ec003.pdf
    • PDF
    • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-japon-2002/evolution-recente_eco_surveys-jpn-2002-3-fr
    • READ
    Évolution récente

    En dépit d’une déflation persistante et d’éléments de fragilité dans le secteur financier, l’économie japonaise s’est redressée à un rythme modéré depuis le début 2002, sous l’impulsion d’une vive croissance des exportations. La faiblesse du yen début 2002 et le niveau déjà bas des stocks ont soutenu la croissance des exportations et l’augmentation de la production, ce qui a contribué à améliorer la confiance des entreprises et des marchés. La reprise a été particulièrement forte dans le secteur de l’électronique et dans d’autres secteurs exportateurs, en particulier l’industrie automobile. L’activité économique intérieure est également entrée, quoique modestement, dans une dynamique positive...

  • Click to Access: 
      http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1002202ec004.pdf
    • PDF
    • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-japon-2002/le-cadre-de-la-politique-economique_eco_surveys-jpn-2002-4-fr
    • READ
    Le cadre de la politique économique

    La conduite de la politique économique s’est révélée très difficile au cours de l’année écoulée en raison de l’évolution inattendue de la conjoncture économique et politique et de la nécessité urgente d’« éteindre des incendies » à plusieurs occasions. Le gouvernement étant passé de la simple définition d’objectifs de réforme généraux à la mise au point de mesures et dispositions budgétaires spécifiques, l’opposition de certains groupes d’intérêts établis et de certains courants au sein des partis au pouvoir est devenue intense. En outre, le pouvoir politique des autorités en ce qui concerne la mise en œuvre de son programme de réforme s’est fortement érodé, ce qui a conduit à des compromis difficiles qui ont à leur tour nui à la crédibilité de l’action publique. En outre, le gouvernement a eu semble-t-il du mal à faire passer son message et à défendre son bilan auprès de l’opinion publique...

  • Click to Access: 
      http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1002202ec005.pdf
    • PDF
    • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-japon-2002/ameliorer-les-sources-de-la-croissance-et-le-niveau-de-vie_eco_surveys-jpn-2002-5-fr
    • READ
    Améliorer les sources de la croissance et le niveau de vie

    Un retour à la croissance est de plus en plus urgent pour le Japon, qui doit faire face à une grave situation budgétaire et au vieillissement rapide de sa population. Maintenir le niveau de vie alors même que la population vieillit et se réduit exige une augmentation substantielle de la productivité par travailleur. Mais, pour soutenir cette évolution, la productivité multifactorielle devra s’accélérer, inversant une tendance irréductible depuis le premier choc pétrolier de 1973. Depuis cette date, la productivité du travail et la productivité par habitant sont de plus en plus induites par les taux élevés d’investissement, alors que les rentabilités marginales ont diminué. L’incapacité du système économique japonais de redéployer de façon efficiente les ressources, qu’il s’agisse des ressources humaines, entrepreneuriales, intellectuelles ou financières, est à l’origine de l’essentiel des problèmes et exige des réformes dans un large éventail de secteurs...

  • Click to Access: 
      http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1002202ec006.pdf
    • PDF
    • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-japon-2002/capital-humain-technologie-et-politiques-sectorielles-de-croissance_eco_surveys-jpn-2002-6-fr
    • READ
    Capital humain, technologie et politiques sectorielles de croissance

    Ce chapitre revient sur quelques aspects réglementaires cruciaux concernant les secteurs de réseau et sur des questions de politique plus directement liées à la croissance, notamment la formation de capital humain et les mesures en faveur de la R-D et de la recherche universitaire. La première section examine les réformes des secteurs de réseau – télécommunications, électricité et gaz et services postaux. Dans le contexte de la croissance, ces secteurs jouent des rôles différents. Les prix des télécommunications et la disponibilité des services sont en relation directe, via les coûts, avec la diffusion des technologies de l’information et des communications (TIC). Même si la fin des années 90 a été marquée par un engouement excessif, la diffusion des TIC semble bien agir sur la productivité et la croissance, encore que le processus soit complexe et puisse induire des gains de productivité dans les secteurs traditionnels. Le lien entre les autres secteurs de réseau et la croissance est moins direct. Les prix de l’électricité étant élevés au regard de la moyenne mondiale, une réduction des coûts sous l’action de la concurrence devrait relever le niveau d’équilibre des revenus réels et l’effet direct sur le taux de croissance serait donc temporaire. Le secteur postal est important parce qu’il contrôle un volume d’épargne considérable. Toutefois, dans d’autres pays les services de messagerie et de courrier exprès ont affiché une forte croissance. La seconde section de ce chapitre est consacrée à la formation de capital humain, qui couvre non seulement l’enseignement tertiaire mais aussi, de façon plus générale, l’acquisition de compétences jusqu’ici traditionnellement assurée par la formation en entreprise. La troisième section aborde le domaine technologique, complexe et difficile à cerner ; on examine en particulier comment la politique publique et les institutions influent sur la façon dont les entreprises renforcent leurs capacités de recherche et d’innovation. La structure d’incitations offerte aux universités semble être un déterminant important de leur comportement ; on passe aussi en revue les mesures récentes destinées à améliorer la productivité de ces institutions...

  • Click to Access: 
      http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1002202ec007.pdf
    • PDF
    • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-japon-2002/annexe_eco_surveys-jpn-2002-7-fr
    • READ
    Annexe
  • Add to Marked List