Études économiques de l'OCDE : Italie 2007
Hide / Show Abstract

Études économiques de l'OCDE : Italie 2007

THÈME SPÉCIAL

  • Fédéralisme budgétaire
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1007122e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-italie-2007_eco_surveys-ita-2007-fr
  • READ
 
Chapter
 

Évaluation et recommandations You do not have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1007122ec002.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-italie-2007/evaluation-et-recommandations_eco_surveys-ita-2007-2-fr
  • READ
Author(s):
OECD

Hide / Show Abstract

Une reprise économique très opportune est en cours en Italie. Après une progression du PIB en termes réels de 1.9 % l’an dernier – au-dessous de la moyenne pour la zone euro, mais au-dessus du taux potentiel – la croissance devrait se maintenir à ce rythme en 2007. Cette évolution tient en partie à une demande extérieure très dynamique, mais on voit également se manifester les premiers signes d’une amélioration plus fondamentale. Certains exportateurs italiens ont regagné des parts de marché à l’exportation pour les biens de consommation de haute qualité et les machines utilisées pour les produire, secteur dans lequel ils se spécialisent traditionnellement. La hausse rapide des prix à l’exportation est sans doute l’indice que ces entreprises ont récupéré une partie de leur pouvoir de fixation des prix et ont opéré une montée dans la gamme, au profit des produits plus chers. Mais d’autres entreprises ne se sont pas restructurées, n’ont pas innové ou n’ont pas externalisé et doivent réduire encore leur voilure, comme le montrent la baisse globale de la rentabilité et les nouvelles pertes, dans l’ensemble, de parts de marché à l’exportation. La structure de l’économie italienne à l’exportation demeure fortement axée sur la production à faible qualification, ce qui expose l’Italie à la concurrence des économies de marché émergentes et continue donc de pénaliser la croissance.
Also available in English
 
Visit the OECD web site