Études économiques de l'OCDE : Italie 2002
Hide / Show Abstract

Études économiques de l'OCDE : Italie 2002

L’édition 2002 de l'Étude économique consacrée à l’Italie examine les développements récents, la politique et les perspectives économiques de ce pays. Elle comporte des chapitres consacrés à la réduction de la dette et du fardeau fiscal, à l’amélioration de l'efficacité des dépenses publiques et aux réformes pour stimuler le potentiel de croissance.

Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1002042e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-italie-2002_eco_surveys-ita-2002-fr
  • READ
 
Chapter
 

Des réformes structurelles pour renforcer la croissance potentielle You do not have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1002042ec006.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-italie-2002/des-reformes-structurelles-pour-renforcer-la-croissance-potentielle_eco_surveys-ita-2002-6-fr
  • READ
Author(s):
OECD

Hide / Show Abstract

Si l’on prend comme mesure la croissance du PIB potentiel (plein emploi), l’Italie est celle des principales économies européennes qui a connu le ralentissement le plus prononcé entre les années 80 et les années 90 (graphique 20). Pour l’essentiel, ce ralentissement marquait sans doute la fin d’un processus de rattrapage, l’Italie ayant atteint un PIB par habitant comparable à ceux de la France, de l’Allemagne et du Royaume-Uni à la fin de la décennie 90 (graphique 21), après avoir dépassé le rythme de croissance de ces mêmes pays au cours des décennies précédentes. Les profondes réformes macroéconomiques et structurelles mises en œuvre durant ces dix années ont vraisemblablement aussi pesé sur la croissance de la production pendant une période transitoire. De fait, le premier chapitre a fait état d’une accélération de l’activité à l’approche du nouveau millénaire. Mais il a noté également que la performance de l’Italie a été, au total, décevante. En outre, un profond clivage régional subsiste : dans la partie Centre-Nord, le niveau de production par habitant est égal à 122 pour cent de la moyenne de l’UE, alors que dans le Mezzogiorno il est de seulement 68 pour cent. Il apparaît fortement nécessaire dans ces conditions de poursuivre et d’approfondir le processus de réforme structurelle.

Also available in English
 
Visit the OECD web site