Études économiques de l'OCDE: Israël 2011
Hide / Show Abstract

Études économiques de l'OCDE: Israël 2011

Les Études économiques de l'OCDE : Israël 2011 examine les développements économiques récents, les politiques et les perspectives économiques, le marché du logement, enjeux de la finance privée et les defis dans le secteur énergétique.
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1011202e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-israel-2011_eco_surveys-isr-2011-fr
  • READ
Publication Date :
09 Mar 2012
DOI :
10.1787/eco_surveys-isr-2011-fr
 
Chapter
 

Enjeux de la finance privée You do not have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1011202ec005.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-israel-2011/enjeux-de-la-finance-privee_eco_surveys-isr-2011-5-fr
  • READ
Author(s):
OECD
Pages :
81–110
DOI :
10.1787/eco_surveys-isr-2011-5-fr

Hide / Show Abstract

La crise financière mondiale de 2008-09 n’a entraîné aucune banqueroute parmi les grands établissements financiers en Israël, mais elle a révélé les vulnérabilités du secteur non bancaire, en particulier sur le marché des obligations de sociétés. Une réglementation bancaire rigoureuse a notamment permis d’éviter l’effondrement du secteur financier, tandis que les quotités prudentes des prêts immobiliers contribuent indubitablement à limiter la hausse des prix des logements. Toutefois, les exigences de fonds de propres et les tests de résistance des banques ont été renforcés comme ailleurs. L’identification et le suivi des risques systémiques et des problèmes macroprudentiels ont aussi été intensifiés. Dans le contexte israélien, des questions quelque peu inhabituelles se posent du fait que la plupart des établissements financiers d’Israël sont contrôlés par des groupes familiaux qui détiennent des participations significatives dans les secteurs non financiers de l’économie. Le lien étroit entre les secteurs financier et non financier est susceptible d’engendrer des risques pour la stabilité financière et pourrait devenir un enjeu majeur dans le cadre du débat plus large sur les mérites relatifs des groupes d’entreprises du point de vue de la concurrence et du contrôle au sein de l’économie.
Also available in: English