Études économiques de l'OCDE : Islande 2008
Hide / Show Abstract

Études économiques de l'OCDE : Islande 2008

Étude périodique de l’OCDE consacrée à l’économie islandaise. L’édition 2008 analyse les grands défis économiques, et notamment, une efficacité accrue de la politique monétaire, comment renforcer le cadre budgétaire et l’amélioration du rapport coût-efficacité dans les soins de santé.
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1008032e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-islande-2008_eco_surveys-isl-2008-fr
  • READ
 
Chapter
 

Améliorer le rapport coût-efficacité dans le secteur de la santé You do not have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1008032ec006.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-islande-2008/ameliorer-le-rapport-cout-efficacite-dans-le-secteur-de-la-sante_eco_surveys-isl-2008-6-fr
  • READ
Author(s):
OECD

Hide / Show Abstract

En termes de comparaison internationale, les résultats et la qualité du secteur de la santé sont très satisfaisants en Islande, tandis que les inégalités en matière de santé liées au revenu semblent moindres que dans la plupart des autres pays. Toutefois, le système des soins de santé est onéreux et il ressort des estimations de l’OCDE que les dépenses publiques consacrées à la santé et aux soins de longue durée pourraient atteindre 15 % du PIB d’ici à 2050 en l’absence de mesures d’économie. D’où l’importance d’améliorer le rapport coût-efficacité et, plus généralement, l’efficience des dépenses. Dans ce but, il apparaît souhaitable de lever les obstacles à la prestation des services par le secteur privé et à l’ouverture du secteur de la santé à la concurrence. Parallèlement, il faudrait envisager la mise en place d’un système de partage des coûts là où il n’y en a pas (comme dans les hôpitaux), tout en prenant en compte de considérations d’équité. Ces mesures, de même que l’instauration de plafonds de dépenses, d’un système d’analyse de coût-efficacité et de mécanismes de financement en fonction des activités, permettraient d’atténuer la charge qui pèse sur les finances publiques. Il faudrait également diminuer le coût élevé des produits pharmaceutiques en favorisant la concurrence et le recours à des médicaments génériques peu coûteux. 
Also available in English
 
Visit the OECD web site