Études économiques de l'OCDE : Inde 2014
Hide / Show Abstract

Études économiques de l'OCDE : Inde 2014

L'Étude économique de l'OCDE pour l'Inde 2014 examine les récents développements économiques, politiques, et les perspectives et jette un regard plus détaillé sur le secteur manufacturier ; la participation des femmes et la santé.

Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1014172e.pdf
  • PDF
  • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/102014172f1.epub
  • ePUB
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-inde-2014_eco_surveys-ind-2014-fr
  • READ
 
Chapter
 

Évaluation et recommandations You do not have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1014172ec003.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-inde-2014/evaluation-et-recommandations_eco_surveys-ind-2014-3-fr
  • READ
Author(s):
OECD

Hide / Show Abstract

L ’Inde a connu une période de forte croissance inclusive entre 2003 et 2011, avec un taux supérieur à 8 % en moyenne et une incidence de la pauvreté réduite de moitié. Ces résultats ont été le fruit des réformes structurelles antérieures, des entrées massives de capitaux observées jusqu’en 2007, ainsi que des politiques budgétaire et monétaire expansionnistes mises en oeuvre depuis 2009. Or, ces moteurs de la croissance se sont grippés en 2012. Une inflation tenace, alliée à l’ampleur du déficit de la balance courante et des finances publiques, n’ont guère permis à la politique de relance monétaire et budgétaire de faire rebondir la croissance. La perspective d’un démantèlement progressif des mesures de relance monétaire dans les pays de l’OCDE et l’inversion des flux de capitaux, ainsi que la difficulté à adopter des réformes pour éliminer les obstacles à la croissance à l’approche des élections législatives de 2014, ont pesé un peu plus sur les résultats économiques de l’Inde.

Also available in English
 
Visit the OECD web site