Études économiques de l'OCDE : Inde 2011
Hide / Show Abstract

Études économiques de l'OCDE : Inde 2011

Les Études économiques de l'OCDE : Inde 2011 examine les développements économiques récents, les politiques et les perspectives économiques, maintenir la croissance et améliorer le niveau de vie, reformes budgétaires, éliminer le subventions à l'énergie, le système financier, et consolider les progrès de l'éducation.
Click to Access: 
Publication Date :
05 Sep 2011
DOI :
10.1787/eco_surveys-ind-2011-fr
 
Chapter
 

Maintenir la croissance et améliorer le niveau de vie You do not have access to this content

French
Click to Access: 
Author(s):
OECD
Pages :
25–72
DOI :
10.1787/eco_surveys-ind-2011-4-fr

Hide / Show Abstract

L’Inde a connu, ces dernières années, l’un des taux de croissance les plus élevés au monde, sous l’effet d’investissements importants de la part des entreprises. Le pays, qui n’a pas été épargné par la crise financière mondiale, a subi un ralentissement relativement modéré malgré la sécheresse sévère qui a frappé la production agricole. La reprise a été portée par une forte demande intérieure, avec l’aide d’une politique monétaire et budgétaire expansionniste, et l’économie a retrouvé une trajectoire de croissance forte. Pour prolonger l’expansion actuelle, il sera essentiel d’adopter des politiques macroéconomiques prudentes, étant donné les risques entourant l’inflation, qui a été élevée, et les flux volatiles de capitaux. Le pays devra également s’engager résolument sur la voie de l’assainissement budgétaire s’il veut continuer à réduire l’ample déficit apparu au lendemain du ralentissement économique. Il devra aussi poursuivre les réformes structurelles pour maintenir une croissance élevée à long terme. L’environnement dans lequel opèrent les entreprises privées reste difficile par rapport à beaucoup d’autres pays. Si l’infrastructure s’améliore dans certains secteurs clés, en partie grâce à un accroissement des investissements privés, il existe des goulets d’étranglement qui sont une menace pour l’économie, et il faudra s’efforcer d’intensifier la concurrence et de maintenir le dynamisme des investissements. Le développement économique rapide a stimulé le niveau de vie et réduit la pauvreté, mais le nombre d’Indiens vivant dans l’indigence reste élevé. Il faudra renforcer les systèmes de protection sociale et l’accès à la santé et à l’éducation pour que la poursuite d’une croissance vigoureuse profite au plus grand nombre. Des réformes du marché du travail seront également nécessaires pour promouvoir la création d’emplois.
Also available in: English