Études économiques de l'OCDE : Grèce

French
Frequency :
Every 18 months
ISSN :
1999-0294 (online)
ISSN :
1995-3232 (print)
DOI :
10.1787/19990294
Hide / Show Abstract

Études économiques consacrées périodiquement par l'OCDE à l’économie de la Grèce. Chaque étude analyse les grands enjeux auxquels le pays fait face. Elle examine les perspectives à court terme et présente des recommandations détaillées à l’intention des décideurs politiques. Des chapitres thématiques analysent des enjeux spécifiques. Les tableaux et graphiques contiennent un large éventail de données statistiques.

Also available in: English
 
Études économiques de l'OCDE : Grèce 2013

Latest Edition

Études économiques de l'OCDE : Grèce 2013 You do not have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1013192e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-grece-2013_eco_surveys-grc-2013-fr
  • READ
Author(s):
OECD
Publication Date :
09 Dec 2014
Pages :
172
ISBN :
9789264206427 (PDF) ; 9789264206410 (print)
DOI :
10.1787/eco_surveys-grc-2013-fr

Hide / Show Abstract

Études économiques de l'OCDE : Grèce 2013 examine les développements récents, les politiques et les perspectives économiques de ce pays. Ce rapport comporte des chapitres consacrés au restaurer la croissance et partager équitablement les conséquences sociales de la crise.

Expand / Collapse Hide / Show all Abstracts Table of Contents

  • Mark Click to Access
  • Click to Access: 
      http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1013192ec001.pdf
    • PDF
    • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-grece-2013/statistiques-de-base-de-la-grece-2012_eco_surveys-grc-2013-1-fr
    • READ
    Statistiques de base de la Grèce, 2012

    Cette Étude est publiée sous la responsabilité du Comité d’examen des situations économiques et des problèmes de développement (EDR), qui est chargé de l’examen de la situation économique des pays membres.

  • Click to Access: 
      http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1013192ec002.pdf
    • PDF
    • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-grece-2013/resume_eco_surveys-grc-2013-2-fr
    • READ
    Résumé

    La Grèce, qui fait l’objet depuis 2010 d’un programme d’ajustement coordonné au niveau international, a fait des avancées impressionnantes en ce qui concerne aussi bien la réduction de son déficit budgétaire que la mise en œuvre des réformes structurelles destinées à accroître la flexibilité du marché du travail et à améliorer la compétitivité de la main-d’œuvre. Parallèlement, l’effritement de la demande intérieure a entraîné une réduction substantielle du déficit de la balance courante. Il y a peu, la lenteur de la réforme des marchés de produits a exercé un frein sur la compétitivité des prix et les exportations, mais certains signes montrent que la baisse des coûts unitaires de main-d’œuvre a commencé à se répercuter au niveau des prix à l’exportation et de la compétitivité. La crise a été bien plus profonde que prévu, ce qui a mis à mal la viabilité de la dette, provoqué une hausse spectaculaire du chômage, lequel touchait à la mi-2013 plus de 27 % de la main-d’œuvre, et avivé les tensions sociales, notamment pendant les premières années du programme. La croissance économique est bridée par l’atonie de la demande, tant intérieure qu’internationale, par la difficulté d’accès au crédit et par l’étroitesse des marges de manœuvre de la politique macroéconomique. L’orientation de la politiquebudgétaire restera restrictive, même si elle devrait l’être moins en 2014 que ces dernières années. Les évolutions économiques encourageantes observées à la mi-2013, qui sont notamment liées à une bonne saison touristique et qui devraient se poursuivre en 2014, atténuent les menaces pesant sur la croissance. Toutefois, des risques de dégradation subsistent encore. Outre les ajustements supplémentaires nécessaires sur le plan du budget et de la compétitivité des prix, la nécessité d’une nouvelle assistance pour parvenir à une situation budgétaire viable ne peut pas être exclue.

  • Click to Access: 
      http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1013192ec003.pdf
    • PDF
    • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-grece-2013/evaluation-et-recommandations_eco_surveys-grc-2013-3-fr
    • READ
    Évaluation et recommandations

    La Grèce a réussi à faire avancer de manière substantielle la réforme de son économie en un court laps de temps. Un assainissement budgétaire record à l’aune des normes de l’OCDE a permis de réduire le déficit, les réformes des retraites et des soins de santé ont renforcé la viabilité budgétaire à long terme, et la réforme structurelle a permis de rendre le marché du travail plus flexible et d’améliorer la compétitivité des coûts. En revanche, le programme d’ajustement, convenu en 2010 entre les autorités grecques, le Fonds monétaire international, la Commission européenne et la Banque centrale européenne, n’a pas encore produit les résultats escomptés en termes de relance de l’activité, laquelle a été touchée beaucoup plus durement que d’autres pays de la zone euro faisant l’objet de programmes similaires tels que l’Irlande, le Portugal ou la Lettonie (dont la monnaie est liée à l’euro). De ce fait, le problème de l’endettement s’est aggravé, malgré la restructuration de la dette opérée en 2012, et le chômage a connu une forte progression. Pour que le programme d’ajustement réussisse, il est essentiel de rétablir la croissance, de faire en sorte qu’elle soit durable et de faire face aux coûts sociaux.

  • Click to Access: 
      http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1013192ec004.pdf
    • PDF
    • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-grece-2013/comment-faire-repartir-la-croissance_eco_surveys-grc-2013-4-fr
    • READ
    Comment faire repartir la croissance

    Le programme d’ajustement radical engagé en 2010, qui reposait sur un assainissement budgétaire en profondeur, une réforme structurelle de grande ampleur et une dévaluation interne destinée à rétablir la compétitivité internationale, a eu pour effet de réduire fortement le déficit budgétaire de la Grèce, d’accroître la flexibilité du marché du travail et de réduire les coûts de main-d’œuvre. La contraction de la demande intérieure a par ailleurs permis une réduction substantielle du déficit de la balance courante. Les réformes des retraites et de la santé ont renforcé la viabilité budgétaire à long terme. Cependant, bien que le programme ait été modifié à plusieurs reprises, il n’a pas été possible de rétablir la compétitivité-prix, de relancer la croissance et d’asseoir la viabilité des finances publiques. Le resserrement budgétaire a amplifié la crise. La reprise économique a été freinée par l’incapacité du secteur bancaire à octroyer des crédits et par les incertitudes persistantes liées à l’ampleur de la dette publique. Compte tenu du délai nécessaire pour que la réforme structurelle porte ses fruits, il conviendrait d’accélérer celle des marchés de produits pour hâter l’ajustement des prix et favoriser une réallocation des ressources au profit de secteurs plus productifs et exportateurs. Enoutre, une fonction publique plus efficace et plus moderne est indispensable pour améliorer la qualité des services publics et la confiance des citoyens, accroître leur consentement à payer l’impôt, et renforcer l’État de droit, la compétitivité et les investissements étrangers.

  • Click to Access: 
      http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1013192ec005.pdf
    • PDF
    • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-grece-2013/partager-equitablement-les-couts-et-les-avantages-de-l-ajustement_eco_surveys-grc-2013-5-fr
    • READ
    Partager équitablement les coûts et les avantages de l'ajustement

    La pauvreté et les inégalités de revenus se sont aggravées depuis le déclenchement de la crise. Certaines mesures budgétaires ont certes permis d’alléger le fardeau de l’ajustement, mais à mesure que la récession s’amplifiait, le chômage a augmenté, les revenus d’activité ont diminué et les tensions sociales se sont avivées. Les mesures de retour à l’emploi et l’aide aux plus vulnérables restent des priorités pour assurer une croissance inclusive et répartir équitablement les coûts de l’ajustement. Compte tenu de l’étroitesse de la marge de manœuvre budgétaire, cela suppose de poursuivre les réformes pour mieux cibler l’aide sociale, notamment les prestations au logement, étendre l’assurance-chômage et introduire un revenu minimum sous conditions de ressources. Il est également essentiel d’asseoir durablement un accès universel à des soins de santé de qualité. Par ailleurs, il est important d’engager des politiques actives du marché du travail (PAMT) bien conçues pour insérer les chômeurs, en particulier les jeunes, sur le marché du travail. Parallèlement, il faut renforcer l’efficacité du mécanisme d’inspection du travail pour garantir une application intégrale du code du travail. Enfin, des mesures décisives de lutte contre la fraude fiscale sont aussi indispensables à l’équité sociale. Les réformes adoptées par les pouvoirs publics dans nombre deces domaines sont les bienvenues et doivent être poursuivies.

  • Click to Access: 
      http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1013192ec006.pdf
    • PDF
    • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-grece-2013/glossaire_eco_surveys-grc-2013-6-fr
    • READ
    Glossaire
  • Add to Marked List