Études économiques de l'OCDE : Grèce

French
Frequency :
Every 18 months
ISSN :
1999-0294 (online)
ISSN :
1995-3232 (print)
DOI :
10.1787/19990294
Hide / Show Abstract

Études économiques consacrées périodiquement par l'OCDE à l’économie de la Grèce. Chaque étude analyse les grands enjeux auxquels le pays fait face. Elle examine les perspectives à court terme et présente des recommandations détaillées à l’intention des décideurs politiques. Des chapitres thématiques analysent des enjeux spécifiques. Les tableaux et graphiques contiennent un large éventail de données statistiques.

Also available in: English
 
Études économiques de l'OCDE : Grèce 2009

Latest Edition

Études économiques de l'OCDE : Grèce 2009 You do not have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1009152e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-grece-2009_eco_surveys-grc-2009-fr
  • READ
Author(s):
OECD
Publication Date :
08 Dec 2010
Pages :
170
ISBN :
9789264054967 (PDF) ; 9789264054738 (print)
DOI :
10.1787/eco_surveys-grc-2009-fr

Hide / Show Abstract

Les thèmes abordés dans cette édition 2009 de l'étude économique consacrée périodiquement à la Grèce sont les suivants : comment le pays a mieux résisté à la crise économique mondiale, les finances publiques, le systèmes de santé ainsi que les défis liés à l'éducation.

 

La Grèce a remarquablement bien réagi à la crise économique mais la bonne assise des finances publiques imposera un renforcement de l’administration fiscale et un resserrement de la gestion des dépenses. Les résultats en matière de santé sont bons par rapport à la moyenne de l'OCDE et pourtant ils sont mal perçus  par la population. Cette étude propose une série de recommandations visant à améliorer la situation. Les indicateurs de l'éducation  sont moins bons que ceux de l'OCDE qui propose un large éventail de recommandations visant à améliorer la situation.

Expand / Collapse Hide / Show all Abstracts  

  • Mark Click to Access
  • Click to Access: 
      http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1009152ec001.pdf
    • PDF
    • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-grece-2009/resume_eco_surveys-grc-2009-1-fr
    • READ
    Résumé
    Dans un premier temps, la Grèce a mieux résisté à la crise économique mondiale que beaucoup d’autres pays de l’OCDE. Toutefois, elle ne devrait pas éviter une récession étant donné la dégradation substantielle de la confiance, du tourisme et des recettes des transports maritimes. Le secteur financier pourrait également connaître des tensions du fait de la contraction du secteur immobilier et de son exposition dans les économies émergentes d’Europe du Sud-Est. Les autorités ont réagi avec des mesures budgétaires et un plan d’aide au secteur financier. Cependant, leurs marges de manoeuvre sont fortement limitées par le poids de la dette publique, des dérapages budgétaires répétés et l’ampleur des déséquilibres externes et internes, qui se sont traduits par des marges élevées sur les taux d’intérêt souverains depuis la fin de 2008 à mesure que l’aversion pour le risque s’est accentuée.
  • Click to Access: 
      http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1009152ec002.pdf
    • PDF
    • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-grece-2009/evaluation-et-recommandations_eco_surveys-grc-2009-2-fr
    • READ
    Évaluation et recommandations
    La robuste expansion de la Grèce depuis son entrée dans la zone euro s’est nettement ralentie sous le poids de la crise internationale. Toutefois, l’économie a assez bien supporté l’impact initial du choc qui a plongé la plupart des autres pays de l’OCDE dans une grave récession. La croissance est restée positive jusqu’à la fin de 2008 grâce au relatif dynamisme des exportations vers les Balkans et à de fortes augmentations de salaires qui ont soutenu la consommation. Le secteur bancaire a bénéficié d’une exposition marginale aux actifs toxiques à l’origine de la tourmente internationale. Néanmoins, l’impact de la crise a nettement ébranlé la confiance des ménages et des entreprises, qui ont engagé une réduction de leurs dépenses. De plus, les déséquilibres structurels persistants, illustrés par le mauvais état des finances publiques et l’ampleur du déficit de la balance courante, ont limité les marges de manoeuvre et l’exposition de la Grèce sur l’Europe du Sud-Est a accru sa vulnérabilité à la crise. À la suite d’une montée générale de l’aversion au risque, l’écart de taux d’intérêts souverains à long terme vis-à-vis de l’Allemagne s’est fortement creusé au début de 2009. Conformément aux évaluations des marchés, les agences de notation ont abaissé leurs notes sur la dette souveraine et les risques de crédit des principales banques grecques, comme dans plusieurs autres pays européens.
  • Click to Access: 
      http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1009152ec003.pdf
    • PDF
    • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-grece-2009/surmonter-la-crise-internationale_eco_surveys-grc-2009-3-fr
    • READ
    Surmonter la crise internationale
    L’économie grecque n’a pas échappé aux conséquences de la crise économique mondiale, mais elle a relativement bien résisté à ces turbulences jusqu’ici. Elle reste toutefois vulnérable, compte tenu des déséquilibres marqués qui caractérisent à la fois ses finances publiques et son compte courant. L’ampleur de sa dette publique ne laisse guère de marges de manoeuvre budgétaires au gouvernement pour limiter l’impact de la crise. Les liens étroits noués en matière commerciale et bancaire avec les économies d’Europe du Sud-Est, qui sont exposées aux turbulences financières, représentent un risque pour l’avenir immédiat. Nous examinons dans ce chapitre la façon dont la Grèce fait face à la crise, et recommandons des mesures en vue de traiter les problèmes macroéconomiques qui se posent à court comme à moyen terme.
  • Click to Access: 
      http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1009152ec004.pdf
    • PDF
    • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-grece-2009/ameliorer-la-viabilite-des-finances-publiques_eco_surveys-grc-2009-4-fr
    • READ
    Améliorer la viabilité des finances publiques
    L’assainissement des finances publiques est un enjeu majeur pour la Grèce. Le niveau élevé de la dette publique, qui représente à peu près 100 % du PIB, et les dérapages budgétaires répétés limitent les possibilités d’action contracyclique des autorités budgétaires, et la lourde charge des retraites pèse sur la viabilité à plus long terme des finances publiques. Tout cela a provoqué un creusement des écarts de taux d’intérêt souverains par rapport à l’Allemagne. Pour être crédible, l’effort de consolidation doit porter à la fois sur l’accroissement des recettes publiques et sur la maîtrise des dépenses. Le taux de recouvrement de l’impôt est faible en proportion du PIB, ce qui offre de vastes possibilités de renflouer les recettes en luttant contre la fraude fiscale et en supprimant de nombreuses exonérations qui créent des distorsions. Cela nécessitera un renforcement de l’administration fiscale. Afin de résoudre le problème des fréquents dépassements de dépenses, il faudrait améliorer la gestion des dépenses par une mise en oeuvre rapide de la réforme en cours du processus budgétaire et la mise en place sans retard d’un système de comptes publics plus moderne et plus transparent. Des réformes s’imposent aussi pour rationaliser les politiques de rémunération dans le secteur public, afin de contenir la croissance des dépenses de personnel, qui sont d’assez grande ampleur. Il est possible aussi de rehausser l’efficience de l’administration et de réduire les aides aux entreprises publiques et autres organismes publics. Il sera indispensable aussi de réformer le régime de retraites, qui est l’un des plus généreux d’Europe, et le système de santé (chapitre 2) afin d’assurer la viabilité budgétaire sur le moyen terme.
  • Click to Access: 
      http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1009152ec005.pdf
    • PDF
    • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-grece-2009/ameliorer-la-performance-du-systeme-public-de-sante_eco_surveys-grc-2009-5-fr
    • READ
    Améliorer la performance du système public de santé
    Les résultats de la Grèce dans le domaine de la santé se comparent favorablement avec la moyenne de l’OCDE. Cependant, le fonctionnement du système de soins n’est pas jugé satisfaisant par la population. Une source d’insatisfaction concerne la proportion élevée des dépenses privées de santé des ménages, notamment des paiements informels, alors que les dépenses médicales publiques en proportion du PIB sont parmi les plus faibles de l’OCDE. Cette situation conduit à des problèmes d’équité d’accès à certains services médicaux. On observe aussi une baisse d’efficacité du système à laquelle il importe de remédier au plus tôt compte tenu de la hausse de la demande de soins, qui devrait s’intensifier au cours des prochaines décennies, et de la nécessité de maîtriser la croissance des dépenses publiques de santé. Ceci milite en faveur de réformes sur quatre points : i) réviser la structure très fragmentée du système de soins et sa gouvernance ; ii) améliorer la qualité des services publics de soins primaires ; iii) moderniser l’administration hospitalière ; et iv) encore mieux maîtriser les dépenses pharmaceutiques.
  • Click to Access: 
      http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1009152ec006.pdf
    • PDF
    • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-grece-2009/ameliorer-les-performances-du-systeme-educatif_eco_surveys-grc-2009-6-fr
    • READ
    Améliorer les performances du système éducatif
    En dépit des progrès réalisés ces dernières décennies, les indicateurs de l’éducation de la Grèce sont en retrait par rapport à ceux des autres pays de l’OCDE. Les résultats de l’exercice PISA sont médiocres, un pourcentage élevé d’étudiants effectuent leurs études supérieures à l’étranger et les taux de réussite sont faibles à tous les niveaux. Pareillement, les ressources consacrées à l’éducation sont modestes. L’accueil et l’éducation de la petite enfance sont très peu développés, ce qui se répercute sur les performances éducatives ultérieures, le système de prise en charge des tout jeunes enfants est sous-développé et peu régulé, et la séparation administrative opérée entre l’éducation préscolaire et la garde des tout jeunes enfants est source d’inefficacités.
  • Add to Marked List