Études économiques de l'OCDE : Estonie 2015
Hide / Show Abstract

Études économiques de l'OCDE : Estonie 2015

L'Étude économique de l'OCDE pour l'Estonie 2015 examine les récents développements économiques, politiques, et les perspectives et jette un regard plus détaillé sur augmenter la productivité et utiliser au mieux le capital humain.

Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1015022e.pdf
  • PDF
  • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/102015022f1.epub
  • ePUB
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-estonie-2015_eco_surveys-est-2015-fr
  • READ
 
Chapter
 

Évaluation et recommandations You do not have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1015022ec003.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-estonie-2015/evaluation-et-recommandations_eco_surveys-est-2015-3-fr
  • READ
Author(s):
OECD

Hide / Show Abstract

En 2008 et 2009, lors de la crise financière mondiale, l’économie estonienne a connu une chute brutale aggravée par un cycle interne expansion-récession lié au crédit dans le secteur de la construction et alimentée par une politique budgétaire procyclique (Études économiques relatives à l’Estonie publiées en 2011 et 2012). Le PIB réel par habitant et le revenu réel des ménages ont nettement baissé (). Au cours des années suivantes, l’activité s’est rapidement redressée sous l’impulsion des exportations. Les banques, dont la plupart sont détenues par des groupes financiers scandinaves peu touchés par la crise mondiale, ont rapidement assaini leurs bilans, ce qui a permis de rétablir l’accès au crédit. L’endettement du secteur privé est revenu à un niveau soutenable et une situation budgétaire très solide a également contribué à restaurer la confiance des marchés de capitaux. Toutefois, la croissance a commencé à ralentir en 2012, sous l’effet d’un fléchissement des exportations, tandis que le PIB réel par habitant et le revenu réel des ménages sont restés inférieurs aux points culminants atteints pendant la période d’expansion antérieure. En outre, les ménages défavorisés bénéficient très peu de la reprise intervenue depuis 2010.

Also available in English
 
Visit the OECD web site