Études économiques de l'OCDE : Corée 2005
Hide / Show Abstract

Études économiques de l'OCDE : Corée 2005

L'édition 2005 de l'Étude économique consacrée à la Corée aborde les principaux enjeux sur lesquels doit être axée l'action publique pour créer des conditions plus propices à l'innovation et à la croissance, à savoir la décentralisation du secteur public, la réforme des systèmes d'innovation et d'enseignement, la refonte du système de réglementation, ainsi que la réforme du secteur des entreprises et du secteur financier.

Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1005212e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-coree-2005_eco_surveys-kor-2005-fr
  • READ
 
Chapter
 

Perspectives économiques et politiques macroéconomiques You do not have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1005212ec004.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-coree-2005/perspectives-economiques-et-politiques-macroeconomiques_eco_surveys-kor-2005-4-fr
  • READ
Author(s):
OECD

Hide / Show Abstract

On examinera dans ce chapitre les politiques macroéconomiques que devrait mettre en oeuvre la Corée, compte tenu de ses perspectives économiques et des pressions exercées sur ses dépenses à moyen terme. La Banque de Corée devrait maintenir ses taux d’intérêt à un bas niveau jusqu'à ce que la demande intérieure s’affermisse, et éviter d’utiliser les instruments de politique monétaire pour stabiliser les prix immobiliers dans certaines régions du pays. La politique de change flexible et d’interventions limitées sur les marchés des changes devrait être poursuivie. Sur le plan budgétaire, la priorité devrait être accordée à la maîtrise des dépenses, sur lesquelles s’exercent des pressions croissantes du fait du vieillissement démographique et du coût potentiel de l’intégration économique avec la Corée du Nord. Il est urgent de réformer le Régime national de retraite, qui n’est pas viable en l’état. Les autorités devraient utiliser avec prudence les partenariats public-privé pour promouvoir les investissements privés d’infrastructure, afin de garantir la réalisation de gains d’efficience et de limiter les charges budgétaires ainsi que les éléments de passif éventuel qu’ils représentent pour les administrations publiques.
 
Visit the OECD web site