Études économiques de l'OCDE : Chine 2010
Hide / Show Abstract

Études économiques de l'OCDE : Chine 2010

Selon l'édition 2010 de l'examen périodique de l’OCDE consacré à l’économie de la Chine, le pays a continué de connaître une croissance spectaculaire au cours des dernières années relevant ainsi considérablement le niveau de vie. Le ralentissement lié à la crise financière et économique mondiale a été jugulé par une relance monétaire et budgétaire, ce qui a donné un coup de pousse à la demande intérieure. L’étude inclut des chapitres sur les récents accomplissements et perspectives économiques, la politique monétaire, les réformes financières, la réglementation des marchés des produits et la concurrence, les inégalités, le marché du travail, la sécurité des personnes âgées et le système de santé.

Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1010062e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-chine-2010_eco_surveys-chn-2010-fr
  • READ
 
Chapter
 

Améliorer le système de santé You do not have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1010062ec011.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-chine-2010/ameliorer-le-systeme-de-sante_eco_surveys-chn-2010-11-fr
  • READ
Author(s):
OECD

Hide / Show Abstract

Au regard de plusieurs indicateurs, les résultats de la Chine en matière de santé se sont considérablement améliorés ces trente dernières années, surtout par suite du recul de certaines maladies infectieuses classiques. Toutefois, les taux de mortalité par maladies chroniques sont en progression, en particulier à cause de l’évolution des habitudes de vie, notamment de l’augmentation de la consommation de tabac et de la détérioration de l’environnement. L’offre de soins de santé est essentiellement assurée par les pouvoirs publics et les hôpitaux absorbent une part grandissante des ressources, au détriment des soins primaires. Le nombre de médecins a vite augmenté, mais leur niveau de formation est souvent peu élevé. La demande de soins s’est rapidement accrue, parallèlement aux revenus, et le prix relatif des soins s’est envolé durant toute la première partie des années 2000.
Also available in English
 
Visit the OECD web site