Études économiques de l'OCDE : Australie 2012
Hide / Show Abstract

Études économiques de l'OCDE : Australie 2012

L'Étude économique de l'OCDE pour Australie 2013 examine les récents développements économiques, politiques, et les perspectives et jette un regard plus détaillé sur les prélèvements et transferts et sur le renforcement les capacités d'adjustement de l'économie et les performances de productivité.

Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1012202e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-australie-2012_eco_surveys-aus-2012-fr
  • READ
 
Chapter
 

Un nouvel élan pour la productivité You do not have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1012202ec005.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-australie-2012/un-nouvel-elan-pour-la-productivite_eco_surveys-aus-2012-5-fr
  • READ
Author(s):
OECD

Hide / Show Abstract

La croissance de la productivité a sérieusement fléchi en Australie à l’aube du nouveau siècle. Une partie de ce recul est probablement temporaire, mais il est primordial d’augmenter la productivité globale des facteurs pour garantir une forte progression des niveaux de vie, en particulier si les termes de l’échange, actuellement favorables, devaient s’affaiblir dans le temps. Les initiatives récentes des autorités sont encourageantes. La garantie de systèmes d’enseignement professionnel et d’enseignement supérieur de qualité et capables d’adaptation est indispensable à la croissance à long terme. L’augmentation du taux de réussite des élèves en filière professionnelle et le renforcement du niveau de collaboration entre les principaux acteurs de l’innovation sont des objectifs prioritaires. Les effets de rationalisation de l’infrastructure sur la productivité pourraient être amplifiés par une planification stratégique plus efficace, de nouvelles sources de financement et une meilleure utilisation des capacités existantes. Enfin, une tarification optimale des services d’infrastructure et l’évolution rapide vers une harmonisation réglementaire entre les États doperaient la concurrence et la productivité.

Also available in English
 
Visit the OECD web site