Études économiques de l'OCDE : Australie 2012
Hide / Show Abstract

Études économiques de l'OCDE : Australie 2012

L'Étude économique de l'OCDE pour Australie 2013 examine les récents développements économiques, politiques, et les perspectives et jette un regard plus détaillé sur les prélèvements et transferts et sur le renforcement les capacités d'adjustement de l'économie et les performances de productivité.

Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1012202e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-australie-2012_eco_surveys-aus-2012-fr
  • READ
 
Chapter
 

Résumé You do not have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1012202ec002.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-australie-2012/resume_eco_surveys-aus-2012-2-fr
  • READ
Author(s):
OECD

Hide / Show Abstract

Le principal enjeu pour les autorités consiste à préserver le dynamisme de la reprise, tout en encourageant d’importants changements structurels. L’Australie a continué de bien résister à la crise économique mondiale, grâce à des politiques macroéconomiques saines et à une forte demande en provenance de la Chine. La croissance s’est temporairement ralentie en 2010 et 2011 à mesure que les mesures de relance ont été retirées et que les ménages sont devenus plus prudents. Les secteurs des biens échangeables autres que les produits miniers ont été confrontés à la vigueur du taux de change induite par le boom minier. Cependant, les fondamentaux restent solides, avec un chômage proche de son taux structurel ainsi qu’une inflation et une dette publique faibles. La croissance s’est renforcée en 2012 et les perspectives d’évolution sont positives, même si des risques de dégradation associés à l’environnement extérieur existent, auxquels l’Australie est toutefois moins vulnérable que beaucoup d’autres pays de l’OCDE.

Also available in English
 
Visit the OECD web site