Études économiques de l'OCDE : Allemagne 2016
Hide / Show Abstract

Études économiques de l'OCDE : Allemagne 2016

L'Étude économique de l'OCDE pour l'Allemagne 2016 examine les récents développements économiques, politiques, et les perspectives et jette un regard plus détaillé sur Renouer avec le dynamisme de l'investissement et Améliorer le bien-être d'une société allemande vieillissante.

Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1016092e.pdf
  • PDF
  • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/102016092f1.epub
  • ePUB
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-allemagne-2016_eco_surveys-deu-2016-fr
  • READ
 
Chapter
 

Renouer avec le dynamisme de l'investissement You do not have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/1016092ec005.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/etudes-economiques-de-l-ocde-allemagne-2016/renouer-avec-le-dynamisme-de-l-investissement_eco_surveys-deu-2016-5-fr
  • READ
Author(s):
OECD

Hide / Show Abstract

L’investissement non résidentiel a diminué en proportion du PIB au cours des deux dernières décennies, et son niveau est désormais inférieur à celui de plusieurs autres pays de l’OCDE à revenu élevé. La croissance de l’investissement productif demeure en demi-teinte depuis l’éclatement la crise économique et financière mondiale, cependant que les investissements des administrations publiques sont limités, en particulier à l’échelon municipal. L’investissement en capital intellectuel, important facteur des gains de productivité à long terme, est resté modeste. Les perspectives de croissance faible dans la zone euro ont pesé sur l’investissement productif, et une proportion croissante d’entreprises investit sur des marchés distants plus dynamiques. Des mesures venant affermir les perspectives de croissance et accroître la stabilité au sein de la zone euro, en premier lieu des initiatives visant à consolider le marché unique et les infrastructures transfrontalières, ainsi qu’à parachever l’union bancaire, renforceraient l’attrait de l’Allemagne aux yeux des investisseurs. Un allègement de la réglementation des services, notamment des services professionnels à forte intensité de connaissances, doperait l’investissement et les gains de productivité. Par ailleurs, toutes les mesures facilitant la réaffectation des ressources devraient avoir des retombées positives sur les investissements dans le capital intellectuel. Les communes pauvres investissent relativement peu, or il serait possible de réduire le coût des projets d’investissement public. Enfin, une meilleure utilisation de la gouvernance électronique et l’adoption d’un processus budgétaire plus orienté sur les résultats permettraient d’accroître l’efficience et l’efficacité des investissements publics.

Also available in English, German
 
Visit the OECD web site