Comment va la vie ?

Mesurer le bien-être

French
Frequency
Biennial
ISSN: 
2308-9695 (online)
ISSN: 
2308-9687 (print)
http://dx.doi.org/10.1787/23089695
Next Edition: 30 Mar 2018
Hide / Show Abstract

Toute personne aspire à une bonne vie. Mais que signifie « une bonne ou une meilleure vie »?. Publié tous les deux ans, Comment va la vie ? examine les aspects les plus importants qui façonnent le bien-être et la vie des gens : le revenu, l’emploi, le logement, la santé, le travail et l’équilibre vie professionnelle-vie privée, l’éducation, les liens sociaux, l’engagement civique et la gouvernance, l’environnement, la sécurité personnelle et le bien-être subjectif. Il dresse un tableau complet du bien-être dans les pays de l’OCDE et dans d’autres grandes économies, en observant les conditions de vie matérielle et la qualité de vie des personnes à travers la population. Grâce à un large éventail d’indicateurs comparables, le rapport montre que les pays se comportent différemment en fonction des dimensions du bien-être. Par exemple, les pays de la zone OCDE à faible revenu ont tendance à se distinguer dans les dimensions du bien-être subjectif et de l’équilibre vie professionnelle-vie privée. Ce rapport répond ainsi aux attentes des citoyens pour une meilleure information sur le bien-être, et à celles des décideurs politiques en donnant une image plus précise du progrès sociétal.

Comment va la vie? s’inscrit dans le cadre de l’Initiative Vie Meilleure de l’OCDE, lancée à l’occasion du 50e anniversaire de l’Organisation en 2011. L’Initiative Vie Meilleure de l’OCDE vise à promouvoir de « meilleures politiques pour une vie meilleure », relayant ainsi la mission globale de l’OCDE. Un des autres piliers de l’Initiative est l’outil intéractif Better Life Index (www.oecdbetterlifeindex.org), un indice composite du bien-être qui vise à associer les citoyens dans le débat sur le progrès des sociétés.

Also available in English
 
Comment va la vie ? 2015

Latest Edition

Comment va la vie ? 2015

Mesurer le bien-être You do not have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/3014022e.pdf
  • PDF
  • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/302014022f1.epub
  • ePUB
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/comment-va-la-vie-2015_how_life-2015-fr
  • READ
Author(s):
OECD
11 Mar 2016
Pages:
284
ISBN:
9789264255302 (EPUB) ; 9789264238992 (PDF) ;9789264238985(print)
http://dx.doi.org/10.1787/how_life-2015-fr

Hide / Show Abstract

Le rapport Comment va la vie ? décrit les facteurs déterminants du bien-être dans les pays membres et partenaires de l’OCDE. Il présente un large éventail de statistiques, qui portent à la fois sur le bien-être matériel (à savoir les revenus, l’emploi et le logement) et la qualité de la vie au sens large (à savoir la santé, l’éducation, l’équilibre entre travail et vie privée, l’environnement, les liens sociaux, l’engagement civique, le bien-être subjectif et la sécurité). Le rapport fait le point sur les niveaux de bien-être les plus récents, sur son évolution dans le temps et sur sa répartition entre différentes catégories de population.

Cette troisième édition de Comment va la vie ? apporte en outre des éclairages nouveaux sur le bien-être. L’accent est mis sur le bien-être des enfants, et les données montrent que tous ne prennent pas un bon départ dans la vie ; le bien-être des enfants des familles les plus mal loties étant plus incertain. Le rapport propose également de nouveaux indicateurs afin d’étudier l’évolution de certaines ressources naturelles, humaines, sociales et économiques qui favorisent la durabilité du bien-être au fil du temps. Un chapitre consacré au bénévolat met en évidence que les activités bénévoles peuvent être à l’origine d’un cercle vertueux : faire le bien autour de soi est également bénéfique pour soi et cela entraîne de nombreux autres avantages en termes de bien-être, tant pour les bénévoles eux-mêmes que pour la société dans son ensemble. Enfin, le rapport examine les inégalités en matière de bien-être entre différentes régions à l’intérieur des pays et montre que le lieu où l’on vit peut influer sur la qualité de vie des personnes.

Comment va la vie ? fait partie de l’Initiative du vivre mieux de l’OCDE, qui comprend une série de publications sur la mesure du bien-être ainsi que l’Indicateur du vivre mieux, site web interactif destiné à faire participer les citoyens au débat sur ce qu’une vie meilleure signifie pour eux.

Also available in English, Spanish, Korean
loader image

Expand / Collapse Hide / Show all Abstracts Table of Contents

  • Mark Click to Access
  • Avant-propos
  • Editorial : Vivre mieux, aujourd'hui et demain

    Les derniers mois de l’année 2015 seront marqués par deux échéances décisives: l’approbation des Objectifs du développement durable lors de l’Assemblée générale des Nations Unies en septembre à New York, et la 21e Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur le changement climatique (COP21), qui aura lieu à Paris en décembre. Ces deux événements offrent l’opportunité de tracer de nouvelles pistes permettant de garantir le bien-être des populations aujourd’hui, sans pour autant hypothéquer celui des générations futures. Mais comment appréhender le bien-être actuel des citoyens, d’une part, et décider, d’autre part, des investissements nécessaires pour assurer le bien-être de tous dans l’avenir ?

  • Guide du lecteur
  • Résumé

    Pour élaborer des « politiques meilleures pour une vie meilleure », il est indispensable de mieux comprendre la situation de la population en matière de bien-être. Le bien-être est un phénomène multidimensionnel, qui recouvre des aspects de la vie aussi divers que l’engagement civique, le logement, le revenu des ménages, l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée, les compétences ou encore l’état de santé. Pour évaluer de manière exhaustive si la vie devient meilleure, il est nécessaire de disposer d’un large éventail d’indicateurs, mesurés à l’échelle humaine et susceptibles de rendre compte de la réalité vécue par les individus dans toute sa diversité. Ce sont ces indicateurs que cette publication tente de fournir.

  • Bien-être actuel et futur : une vue d'ensemble

    Ce chapitre brosse un tableau général du bien-être, présentant le cadre établi par l’OCDE pour mesurer le bien-être ainsi qu’une synthèse des résultats des chapitres 2 et 3. Une analyse des forces et faiblesses en matière de bien-être suggère que tous les pays de l’OCDE pourraient améliorer leur performance et que, pour un niveau comparable de PIB, les résultats en termes de bien-être sont très hétérogènes entre les pays. Il peut également y avoir des larges différences de bien-être au sein des pays eux-mêmes, par exemples entre personnes d’âge, sexe et niveau d’éducation différents. L’analyse de l’évolution du bien-être depuis 2009 dresse un tableau mitigé, certains pays ayant accomplis des progrès dans certains domaines mais faisant toujours face à des défis dans d’autres sphères. Le chapitre examine ensuite la question des perspectives de bien-être, en se focalisant sur les ressources naturelles, humaines, sociales et économiques importantes pour la préservation du bien-être à plus long terme ainsi que les « risques » qui le menacent. Le chapitre apporte également un premier éclairage sur les dimensions du bien-être jugées prioritaires par les utilisateurs de l’outil interactif de l’OCDE lorsqu’ils construisent leur propre Indicateur du vivre mieux (www.oecdbetterlifeindex.org). Enfin, il décrit certaines avancées récentes en matière de mesure et d’utilisation de données sur le bien-être.

  • Comment va la vie ? en chiffres

    La mesure de ce qui est déterminant pour le bien-être nécessite un large éventail d’indicateurs, mesurés à l’échelle humaine et susceptibles de rendre compte de la réalité vécue par différents groupes de la population dans toute sa diversité. Ce chapitre décrit les dernières données disponibles sur le bien-être actuel dans les pays de l’OCDE et quelques pays partenaires, fournissant des statistiques essentielles sur 11 dimensions de l’existence, depuis les conditions de vie matérielles (revenu et patrimoine, emplois et salaires, logement) jusqu’aux aspects qui influent sur la qualité de vie (état de santé, équilibre entre vie professionnelle et vie privée, éducation et compétences, liens sociaux, engagement civique et gouvernance, qualité de l’environnement, sécurité des personnes et bien-être subjectif). En plus de dresser un bilan de la situation actuelle en matière de bien-être, le chapitre cherche à établir si la vie s’est améliorée au cours de la période récente. Cet examen, qui porte sur les cinq années écoulées depuis 2009, met en lumière une situation contrastée – aussi bien selon les pays que selon les indicateurs. Le chapitre décrit également les écarts de bien-être en fonction de l’âge, du sexe, du niveau d’études et du revenu, et montre que les inégalités de bien-être peuvent varier sensiblement d’un pays de l’OCDE à l’autre.

  • Ressources nécessaires au bien-être futur

    Certains choix effectués et décisions prises aujourd’hui peuvent être déterminants pour le bien-être futur. Ce chapitre analyse certaines des principales ressources dont dépendra vraisemblablement l’évolution des résultats en matière de bien-être, apportant ainsi un premier éclairage sur les perspectives de bien-être. Il décrit quelques indicateurs qui permettent d’évaluer certains aspects des « stocks de capital » naturel, humain, social et économique qui existent aujourd’hui et qui constituent une réserve de valeur pour le bien-être futur. Il analyse aussi quelques facteurs de risque susceptibles d’exercer une influence sur ces stocks. L’éventail des indicateurs présentés est large, de la superficie forestière à la confiance envers les institutions publiques, en passant par le niveau d’études des jeunes adultes et l’endettement des ménages. Bien qu’il reste un travail colossal à accomplir pour enrichir encore ce jeu d’indicateurs, ce chapitre donne un aperçu des nombreuses données qui existent déjà et met en lumière certaines des lacunes à combler pour obtenir un ensemble d’indicateurs plus complet. À plus long terme, l’objectif est de pouvoir évaluer les résultats en matière de bien-être dans le contexte des ressources qui resteront disponibles pour les générations futures.

  • Comment va la vie pour les enfants ?

    L’enfance constitue une période unique de l’évolution de l’être humain et une étape essentielle pour préparer les sociétés de demain à la prospérité et à la durabilité. Ce chapitre examine les principaux enjeux de l’évaluation du bien-être des enfants, puis présente des données relatives au bien-être des enfants dans 10 aspects de leur vie. L’analyse montre que, dans de nombreux pays de l’OCDE, beaucoup d’enfants vivent dans la pauvreté et dans des ménages sans emploi, et que le risque de pauvreté s’est accru durant la récession. Si, dans la plupart des pays de l’OCDE, les risques en matière de santé sont faibles au cours de la petite enfance, ils sont beaucoup plus élevés chez les adolescents. La plupart des enfants grandissent dans un environnement social favorable et ils sont nombreux à s’engager au sein de la société. Néanmoins, une proportion non négligeable des enfants risque de se trouver en situation de victimes. Le vécu des enfants varie considérablement en fonction de l’âge, du sexe et de la situation socio-économique de la famille. Avec l’âge, les relations avec les camarades de classe et les parents se compliquent ; leur satisfaction à l’égard de l’existence et leur état de santé autodéclaré se dégradent. Pour la quasi-totalité des dimensions prises en compte dans ce chapitre, le bien-être des enfants des familles pauvres est inférieur à celui des enfants des familles riches.

  • L'importance de donner : bénévolat et bien-être

    Ce chapitre analyse l’importance et les caractéristiques du bénévolat (à savoir le temps consacré à des activités non obligatoires et non rémunérées servant l’intérêt commun) dans les pays de l’OCDE. D’après les données présentées dans ce chapitre, un adulte sur trois fait du bénévolat par le biais d’une organisation au moins une fois par an. Ce chiffre augmente si l’on tient compte de l’aide informelle proposée aux amis, aux voisins et aux inconnus. Le bénévolat apporte un plus à ceux qui en bénéficient, mais également à ceux qui le pratiquent : il contribue en effet à l’acquisition de compétences et de savoirs qui peuvent s’avérer utiles pour la carrière et les perspectives d’emploi, et il est associé à des niveaux accrus de satisfaction à l’égard de la vie et d’état d’esprit positif. De plus, il profite à la société dans son ensemble et joue un rôle économique important. En l’absence de définition standard et de données comparables, il est difficile de donner une image définitive du niveau et de la portée du bénévolat dans l’OCDE ; ce chapitre passe donc en revue les principales mesures à mettre en œuvre afin d’améliorer l’évaluation du bénévolat.

  • L'approche locale : évaluer le bien-être dans les régions

    Ce chapitre propose un cadre et une série d’indicateurs en vue d’évaluer le bien-être dans les régions des pays de l’OCDE. Pour dresser un tableau exhaustif du bien-être des individus, qui dépend de multiples caractéristiques individuelles et territoriales, il est essentiel de tenir compte de la situation sur le territoire où ils vivent. Les indicateurs présentés dans ce chapitre concernent neuf dimensions du bien-être et portent sur des aspects ayant trait à la fois aux conditions matérielles et à la qualité de vie. Les données fournies dans ce chapitre, qui inclut une évaluation des inégalités de revenu et de la pauvreté au sein des régions, mettent en évidence des disparités régionales dans les différentes dimensions du bien-être. Enfin, la dernière partie du chapitre examine les principales étapes à suivre pour améliorer, à l’avenir, l’évaluation du bien-être au niveau infranational.

  • Add to Marked List
 
Visit the OECD web site