Améliorer le fonctionnement du marché du logement français You or your institution have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/5kgcd9vzd2kk.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economics/ameliorer-le-fonctionnement-du-marche-du-logement-francais_5kgcd9vzd2kk-fr
  • READ
Author(s):
Hervé Boulhol1
Author Affiliations
  • 1: OECD, France

Publication Date
11 May 2011
Bibliographic information
No.:
861
Pages
52
DOI
10.1787/5kgcd9vzd2kk-fr

Hide / Show Abstract

Le logement joue un rôle de premier plan dans l’économie de par son importance pour la dépense et le patrimoine des ménages, le bien-être, et aussi en raison de ses retombées sur les performances scolaires et l’emploi, et sur le cycle d’activité. Depuis un demi-siècle, l’amélioration impressionnante des conditions de logement bénéficie au plus grand nombre. Cependant, le mal-logement persiste, touchant environ 5 % des ménages, et les inégalités dans l’accès au logement se sont creusées depuis le milieu des années 1990, la hausse des prix immobiliers engendrant de forts effets distributifs. Alors que la brutalité de la crise économique laissait présager d’une violente correction à la baisse, le marché, soutenu par des conditions de financement exceptionnelles et certaines politiques stimulant la demande, s’est retourné et a rebondi vigoureusement en France comme dans de nombreux pays de l’OCDE. Si le risque de chute des prix est non négligeable, notamment en cas de renchérissement des conditions de crédit, la situation en France semble caractérisée par un manque d’offre de logements concentré dans certaines zones géographiques dites tendues. Le rôle essentiel que le logement joue dans l’inclusion sociale des individus et les nombreuses imperfections inhérentes au marché du logement justifient l’intervention publique dans ce domaine. Une question cruciale est de savoir si les politiques mises en oeuvre corrigent ces imperfections efficacement ou au contraire les amplifient, avec des retombées potentiellement négatives sur l’emploi, la croissance économique ou l’équité. Le principe général des politiques publiques en matière de logement devrait se décliner en trois volets : aides personnelles sous conditions de ressources, instrument le plus efficace car permettant un meilleur ciblage ; soutien direct à l’offre en zones tendues, notamment via le secteur social qui devrait se concentrer sur les ménages défavorisés ; réduction de certaines entraves aux mécanismes de marché, en rendant l’offre plus réactive, le marché plus fluide et transparent, et en limitant les nombreuses distorsions induites par la réglementation, la fiscalité et les subventions. Ce Document de travail se rapporte à l’Étude économique de l’OCDE de la France 2011 (www.oecd.org/eco/etudes/france).
Also available in: English
Keywords:
fiscalité du logement, réactivité de l'offre, politique du logement, crédit à l'habitat, mobilité résidentielle
JEL Classification:
  • R21: Urban, Rural, Regional, Real Estate, and Transportation Economics / Household Analysis / Housing Demand
  • R30: Urban, Rural, Regional, Real Estate, and Transportation Economics / Real Estate Markets, Spatial Production Analysis, and Firm Location / General
  • R31: Urban, Rural, Regional, Real Estate, and Transportation Economics / Real Estate Markets, Spatial Production Analysis, and Firm Location / Housing Supply and Markets
  • R38: Urban, Rural, Regional, Real Estate, and Transportation Economics / Real Estate Markets, Spatial Production Analysis, and Firm Location / Government Policy