Afrique Renouveau

Frequency
3 times a year
ISSN: 
2517-9845 (online)
http://dx.doi.org/10.18356/c7ac2a1f-fr
Hide / Show Abstract

Le magazine Afrique renouveau traite des nombreux défis auxquels sont confrontés les populations africaines, leurs dirigeants et leurs partenaires internationaux: les objectifs de développement durable, les réformes économiques, la dette, l’éducation; la santé, la promotion de la femme, les conflits et troubles politiques, la démocratisation, les investissements, le commerce, l’intégration régionale et autres sujets. Il suit les débats d’orientation générale et publie des analyses d’experts et des reportages de terrain sur l’impact de ces débats sur la vie des populations. Il met en lumière le point de vue des décideurs politiques, des responsables d’Organisations non gouvernementale et autres activement engagés dans les efforts de transformation de l’Afrique et d’amélioration de ses perspectives. Le magazine publie et examine également les différents aspects de l’engagement des Nations Unies en Afrique, plus particulièrement dans le cadre du Partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD).

Also available in English
Article
 

Les négociations commerciales: Où est le développement? You do not have access to this content

French
 
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/254a67cf-fr.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economic-and-social-development/les-negociations-commerciales-ou-est-le-developpement_254a67cf-fr
  • READ
Author(s):
Michael Fleshman
30 Apr 2006
Pages:
4
Bibliographic information
No.:
6,
Volume:
20,
Issue:
1
Pages:
14–17
http://dx.doi.org/10.18356/254a67cf-fr

Hide / Show Abstract

Six journées de pressions, de tractations de nuit et de séances à huis clos à Hong Kong ont abouti de justesse à une concession européenne de dernière minute sur les subventions agricoles, épargnant ainsi l’humiliation d’un autre échec à la conférence au sommet de décembre 2005 de l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Cette concession a également permis la poursuite des difficiles négociations sur la libéralisation du commerce mondial, entamées à Doha (Qatar) en 2001. Le ministre du commerce du Royaume-Uni, Alan Johnson, a qualifié l’accord conclu à Hong Kong d’“échec évité de justesse.” Même le Directeur général de l’OMC, Pascal Lamy, qui a salué le sommet pour avoir sorti les négociations “de l’hibernation”, a reconnu qu’on n’en était qu’à mi-chemin, un an après que les pourparlers auraient dû en principe s’achever.
Also available in English