Etudes méthodologiques (Ser. F)

French
ISSN: 
2411-8427 (online)
http://dx.doi.org/10.18356/dd6cdbba-fr
Hide / Show Abstract
Also available in Russian, Spanish, Arabic, English, Chinese
 
Guide pratique pour la conception d'enquêtes sur les ménages

Guide pratique pour la conception d'enquêtes sur les ménages You do not have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/4d6e0831-fr.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/economic-and-social-development/guide-pratique-pour-la-conception-d-enquetes-sur-les-menages_4d6e0831-fr
  • READ
Author(s):
UN
31 Dec 2010
Pages:
265
ISBN:
9789210563925 (PDF)
http://dx.doi.org/10.18356/4d6e0831-fr
Also available in Arabic, Russian, Spanish, English
loader image

Expand / Collapse Hide / Show all Abstracts Table of Contents

  • Mark Click to Access
  • Préface
    L’objectif principal du Guide pratique pour la conception d’enquêtes sur les ménages est de réunir dans une seule et même publication les principales indications touchant la préparation d’enquêtes par sondage auxquelles puissent se référer les statisticiens, chercheurs et analystes nationaux appelés à réaliser des enquêtes sur les ménages dans leurs pays respectifs. Ce guide utilise des méthodes méthodologiquement rationnelles fondées sur la théorie statistique impliquant l’utilisation d’un échantillonnage probabiliste à chacune des phases du processus de sélection. Une enquête sur les ménages bien conçue et bien exécutée peut permettre de rassembler les informations nécessaires, d’une qualité et d’une exactitude suffisantes, rapidement et à relativement peu de frais.
  • Sources des données utilisées pour les statistiques socialeset démographiques
    Les enquêtes sur les ménages sont au nombre des trois principales sources de statistiques sociales et démographiques dans de nombreux pays. Les recensements de la population et du logement constituent également d’importantes sources de statistiques sociales, mais ils sont habituellement réalisés à intervalles assez longs d’environ dix ans. Les dossiers administratifs constituent la troisième source des données. Pour la plupart des pays, cependant, cette source de données est plus développée pour les statistiques de la santé et les statistiques de l’état civil que pour les statistiques sociales. Les enquêtes sur les ménages peuvent avantageusement remplacer le recensement pour obtenir des données récentes et sont une formule plus utile et plus commode que les dossiers administratifs. Ces enquêtes sont utilisées pour rassembler des données sociodémographiques détaillées et variées concernant les conditions dans lesquelles vivent les populations, leur bien-être, les activités auxquelles elles se livrent et leurs caractéristiques démographiques ainsi que les éléments culturels qui influent sur les comportements et sur les transformations sociales et économiques. De telles enquêtes, cependant, n’interdisent pas d’avoir recours, à titre complémentaire, aux données provenant d’autres sources, comme les recensements et les dossiers administratifs.
  • Planification et exécution des enquêtes
    Bien que l’accent soit mis, dans le présent guide, sur l’aspect échantillonnage des enquêtes sur les ménages, il importe de donner un aperçu général de la planification et de la réalisation d’une enquête sur les ménages afin de replacer les chapitres et sections concernant l’échantillonnage dans le contexte approprié. Il existe d’innombrables manuels et guides qui traitent très en détail de la planification et de la réalisation d’enquêtes sur les ménages, et le lecteur est instamment engagé à s’y référer pour plusieurs informations. Nombre des principaux points, cependant, sont mis en relief et décrits brièvement dans le présent chapitre, y compris les principales caractéristiques de la planification et de la réalisation des enquêtes, sauf pour ce qui est de la conception et de la sélection des échantillons, question qui est abordée aux chapitres 3 et 4 et à l’annexe I.
  • Stratégies d’échantillonnage
    Le chapitre 2, relatif à la planification des enquêtes, a donné un aperçu général des différentes phases des opérations d’enquête, mais le présent chapitre est le premier d’une série de chapitres consacrés exclusivement aux divers aspects de l’échantillonnage, ce qui est le thème principal du guide. Ce chapitre discute brièvement de l’échantillonnage probabiliste par opposition à l’échantillonnage non probabiliste et explique pourquoi c’est toujours le premier qu’il faut utiliser pour une enquête sur les ménages. L’on s’est étendu longtemps sur les dimensions de l’échantillon, c’est-à-dire sur les nombreux paramètres qui le déterminent et sur la façon de le calculer. Il est également suggéré un certain nombre de techniques pour garantir l’efficacité du processus d’échantillonnage, dont la stratification, l’échantillonnage en grappes et l’échantillonnage par phases, l’accent étant mis en particulier sur la conception d’échantillons en deux phases (voir les définitions et les descriptions de ces concepts au tableau 3.1 et à l’annexe I). Différentes formules sont suggérées et deux principaux types de conception qui ont été utilisés dans de nombreux pays sont décrits en détail. Le chapitre traite également des questions particulières que sont : a) l’échantillonnage en deux phases pour parvenir jusqu’aux populations « rares »; et b) la variation ou la tendance de variation du ratio entre l’échantillon et les estimations. Le chapitre s’achève sur quelques brèves recommandations.
  • Cadres d’échantillonnageet échantillons-maîtresles
    Le chapitre précédent a traité, à l’exception des cadres d’échantillonnage, des multiples aspects de la conception des échantillons et de certaines des options pouvant être envisagées pour la conception des échantillons à utiliser pour une enquête sur les ménages. Cependant, l’un des aspects les plus importants de la conception d’un échantillon est le cadre d’échantillonnage, de sorte que ce sujet fait l’objet d’un chapitre distinct.
  • Documentation et évaluationde la conception des échantillons
    Le présent chapitre, bien que relativement bref, occupe cependant une place centrale dans le guide. La documentation et l’évaluation de la conception des échantillons en particulier et des méthodes d’enquête en général sont des questions trop fréquemment négligées dans la hâte de publier les résultats d’une enquête. Tel est particulièrement le cas des pays qui n’ont guère l’expérience des enquêtes sur les ménages, où les métadonnées sont fréquemment mal documentées dans les tableaux et les rapports. Dans certains pays, il n’est guère accordé d’attention à la documentation des procédures d’enquête ni à l’utilisation des échantillons, de sorte qu’il n’est habituellement guère demandé d’informations à ce sujet. Les chercheurs, lorsqu’ils analysent les données rassemblées lors des enquêtes, devraient également chercher à savoir quelles ont été les méthodes utilisées pour concevoir l’échantillon. Plusieurs documents devront par conséquent être établis pour exposer en détail les procédures suivies lors de l’enquête.
  • Construction et utilisationdes pondérations d’échantillonnage
    Le présent chapitre analyse différentes étapes de la définition des pondérations d’échantillonnage ainsi que l’utilisation qui en est faite pour calculer sur la base des données recueillies lors des enquêtes sur les ménages des estimations des caractéristiques à étudier. En particulier, il décrit l’ajustement à apporter aux pondérations pour compenser les différentes imperfections de l’échantillon sélectionné. La discussion porte uniquement sur les estimations descriptives qui constituent les produits les plus fréquents de la plupart des enquêtes. Les idées importantes qui y sont présentées sont illustrées au moyen d’exemples réels d’enquêtes menées dans des pays en développement ou d’enquêtes simulant des situations réelles.
  • Estimation des erreurs d’échantillonnagedans les données d’enquête
    Le présent chapitre donne un bref aperçu des diverses méthodes employées pour estimer les erreurs d’échantillonnage dans les données d’enquête sur les ménages provenant de différentes conceptions de l’échantillon, allant des conceptions standard que l’on trouve dans n’importe quel manuel élémentaire de la théorie de l’échantillonnage [par exemple, Cochran (1977)] à des conceptions plus complexes utilisées pour les enquêtes sur les ménages à grande échelle. Il offre pour les conceptions standard des formules et des exemples numériques illustrant l’estimation des erreurs d’échantillonnage, la construction des intervalles de confiance et les calculs des effets de conception et de la taille effective des échantillons. Il présente ensuite des méthodes d’estimation des erreurs d’échantillonnage pour des conceptions plus complexes. Les avantages et les inconvénients de chaque méthode sont examinés, et il est donné des exemples numériques pour illustrer son application. Il est fourni un exemple, basé sur des données provenant d’une enquête réelle, pour illustrer comment les logiciels statistiques standard sous-estiment les erreurs d’échantillonnage des estimations et conduisent ainsi à tirer des conclusions erronées concernant les paramètres étudiés. Pour éviter ce problème, il est vivement recommandé d’employer des logiciels statistiques spéciaux qui tiennent pleinement compte de la complexité des conceptions communément utilisées pour la réalisation d’enquêtes sur les ménages. Plusieurs de ces logiciels sont décrits et comparés.
  • Erreurs autres que les erreursd’échantillonnage dans les enquêtessur les ménages
    Les erreurs d’échantillonnage, de même que les erreurs autres que d’échantillonnage, doivent être maîtrisées et ramenées à un niveau tel que leur présence n’ôte pas toute utilité aux résultats finals de l’enquête. Les chapitres précédents, consacrés à la conception de l’échantillon et aux méthodes d’estimation, ont porté principalement sur l’erreur d’échantillonnage et un peu moins sur les autres sources d’écart, comme la non-réponse et la non-couverture, qui constituent la catégorie d’erreurs appelées collectivement erreurs autres que d’échantillonnage. Les erreurs autres que d’échantillonnage sont particulièrement préjudiciables lorsqu’elles ne sont pas aléatoires en raison de la distorsion qu’elles introduisent dans les estimations.
  • Le traitement des donnéesdans les enquêtes sur les ménages
    Le présent chapitre, consacré au traitement des données dans les enquêtes nationales sur les ménages, décrit tout d’abord le cycle habituel d’enquête et analyse ensuite les préparatifs du traitement des données, élément qui doit faire partie intégrante du processus de planification de l’enquête.
  • Éléments essentiels de la conception de l’échantillon
    Le sondage est une technique qui consiste à sélectionner une partie de la population et à généraliser les résultats obtenus au moyen de cette fraction à l’ensemble de la population dont l’échantillon a été sélectionné. D’une manière générale, il y a deux types d’échantillons, à savoir les échantillons probabilistes et non probabilistes. Dans tout ce guide, l’accent a été mis sur les échantillons probabilistes. L’aperçu ci-après, accompagné d’exemples, portera sur les unités d’échantillonnage, la conception des échantillons et les principales stratégies d’échantillonnage.
  • Liste des participants à la réunion du groupe d’experts des Nations Unies chargés d’examiner le projet de manuel sur la conception des enquêtes sur les ménages, New York, 3-5 décembre 2003
  • Add to Marked List