Précurseurs et produits chimiques fréquemment utilisés dans la fabrication illicite de stupéfiants et de substances psychotropes

French
Frequency
Annual
ISSN: 
2412-172X (online)
http://dx.doi.org/10.18356/3c7f75e8-fr
Hide / Show Abstract
Also available in Chinese, English, Arabic, Spanish
 
Précurseurs et Produits Chimiques Fréquemment Utilisés dans la Fabrication Illicite de Stupéfiants et de Substances Psychotropes 2014

Précurseurs et Produits Chimiques Fréquemment Utilisés dans la Fabrication Illicite de Stupéfiants et de Substances Psychotropes 2014 You do not have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/79998ff0-fr.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/drugs-crime-and-terrorism/precurseurs-et-produits-chimiques-frequemment-utilises-dans-la-fabrication-illicite-de-stupefiants-et-de-substances-psychotropes-2014_79998ff0-fr
  • READ
Author(s):
UN
16 Dec 2015
Pages:
137
ISBN:
9789210571746 (PDF)
http://dx.doi.org/10.18356/79998ff0-fr
Also available in English, Spanish
loader image

Expand / Collapse Hide / Show all Abstracts Table of Contents

  • Mark Click to Access
  • Avant-propos
    Le 20 décembre 2013 a marqué le vingt-cinquième anniversaire de la conclusion de la Convention des Nations Unies contre le trafic illicite de stupéfiants et de substances psychotropes. Depuis lors, d’importants progrès et de nombreux succès ont été enregistrés, ponctués par des événements majeurs tels que la session extraordinaire de l’Assemblée générale de 1998 consacrée à la lutte commune contre le problème mondial de la drogue, la Déclaration politique et le Plan d’action de 2009 sur la coopération internationale en vue d’une stratégie intégrée et équilibrée de lutte contre le problème mondial de la drogue et les préparatifs de la session extraordinaire de l’Assemblée générale sur le problème mondial de la drogue prévue pour 2016.
  • Préface
    La Convention des Nations Unies contre le trafic illicite de stupéfiants et de substances psychotropes de 1988 dispose que l’Organe international de contrôle des stupéfiants présente chaque année à la Commission des stupéfiants un rapport sur l’application de l’article 12 de la Convention et que la Commission examine périodiquement si les Tableaux I et II sont adéquats et pertinents.
  • Notes explicatives
    Les frontières et noms indiqués sur les cartes qui figurent dans la présente publication n’impliquent aucune reconnaissance ou acceptation officielles de la part de l’Organisation des Nations Unies.
  • Résumé
    Dans le présent rapport, l’Organe international de contrôle des stupéfiants fait part aux États de son analyse du fonctionnement du régime international de contrôle des précurseurs et des capacités de celui-ci à faire face aux défis futurs. Depuis que le Timor-Leste y a adhéré, la Convention des Nations Unies contre le trafic illicite de stupéfiants et de substances psychotropes de 1988 compte 189 États parties, ce qui en fait le traité international relatif au contrôle des drogues ayant recueilli le plus grand nombre d’adhésions.
  • Introduction
  • Glossaire
  • Add to Marked List
  • Mark Click to Access
  • L’Organe international de contrôle des stupéfiants
    L’Organe international de contrôle des stupéfiants (OICS) est un organe de contrôle indépendant et quasi judiciaire, créé par traité, qui est chargé de surveiller l’application des traités internationaux relatifs au contrôle des drogues. Il a eu des prédécesseurs créés par les précédents traités relatifs au contrôle des drogues dès l’époque de la Société des Nations.
  • Add to Marked List