Renforcer le secteur privé dans les pays en développement
Hide / Show Abstract

Renforcer le secteur privé dans les pays en développement

L'expérience des pays du Mékong

Cet ouvrage examine comment les l'administration peuvent mieux exploiter les mieux exploiter les possibilités offertes par la mondialisation et contribuer à l’amélioration de l’emploi pour et faire reculer la pauvreté. Telles sont quelques-unes des questions auxquelles cette étude tente de répondre. Plus précisément, on y analyse la façon dont les entreprises locales peuvent s'insérer dans les chaînes de valeur mondiales, accéder à des marchés éloignés et plus rentables et, grâce aux relations qu’elles entretiennent avec leurs clients, améliorer leurs capacités. Cet ouvrage s’appuie sur des études de cas. Il accorde une place privilégiée à quelques secteurs et examine l’expérience des pouvoirs publics et des entreprises dans la région du Mékong. En partant d’exemples concrets au niveau des entreprises et des secteurs dans des contextes nationaux spécifiques, il souhaite tirer des conclusions sur les meilleurs moyens de soutenir le développement du secteur privé dans les pays en développement.
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/4106052e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/development/renforcer-le-secteur-prive-dans-les-pays-en-developpement_9789264028258-fr
  • READ
 
Chapter
 

Introduction You do not have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/4106052ec003.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/development/renforcer-le-secteur-prive-dans-les-pays-en-developpement/introduction_9789264028258-3-fr
  • READ
Author(s):
OECD

Hide / Show Abstract

Cette étude vise à mieux comprendre comment les entreprises des pays en développement peuvent améliorer leur compétitivité, accéder aux marchés d’exportations et créer des opportunités d’emploi, en contribuant ainsi à l’éradication de la pauvreté. De plus en plus conscientes du rôle pivot qu’un secteur privé prospère peut jouer dans la création d’emplois et l’innovation, les autorités des pays en développement s’attachent à mettre en oeuvre des réformes allant dans ce sens. De leur côté, les bailleurs admettent désormais que leur soutien aux stratégies de réduction de la pauvreté devrait refléter de façon suffisante le potentiel des échanges à contribuer à la croissance, et consacrent des ressources considérables à développer les capacités commerciales. Ils reconnaissent la nécessité de soutenir les efforts des gouvernements qui s’attaquent aux goulets d’étranglement du côté de l’offre, ces derniers réduisant l’aptitude du secteur privé à tirer parti des incitations et des opportunités découlant de la libéralisation des échanges et de l’investissement. Quelle doit être la forme de ces interventions ? Certains préconisent de mettre l’accent sur l’amélioration des conditions cadres qui régissent l’activité des entreprises. D’autres affirment que les interventions doivent être davantage proactives et sectorielles. Ces deux points de vue ont leurs avantages et leurs inconvénients. Une évaluation des mérites respectifs de ces paradigmes sortirait du champ de la présente étude. Cependant, celle-ci cherche à faire la lumière sur les moyens de mettre en oeuvre des interventions favorisant le DSP, compte tenu des facteurs de réussite déterminants nécessaires aux entreprises des pays en développement pour pénétrer ou rester dans des réseaux de production internationaux. Ces interventions devront aussi ouvrir des possibilités d’accès aux marchés, au savoir, à la technologie et, in fine, de modernisation industrielle.
Also available in English
 
Visit the OECD web site