Interactions entre politiques publiques, migrations et développement au Burkina Faso
Hide / Show Abstract

Interactions entre politiques publiques, migrations et développement au Burkina Faso

Interactions entre politiques publiques, migrations et développement au Burkina Faso est le fruit d'un projet mené conjointement par l'Union européenne et le Centre de développement de l'OCDE, en collaboration avec le Conseil supérieur des Burkinabè de l'étranger (CSBE) et l'Institut supérieur des sciences de la population (ISSP). Ce projet avait pour objectif de fournir aux décideurs des données probantes sur l’impact des migrations sur des secteurs spécifiques – marché du travail, agriculture, éducation et investissement et services financiers – et, à l’inverse, de montrer quel est l’impact des politiques sectorielles sur les migrations. Le rapport aborde quatre dimensions du cycle migratoire : l'émigration, les transferts de fonds, le retour et l'immigration.

Les résultats des travaux empiriques confirment que les migrations contribuent au développement du Burkina Faso. Cependant, le potentiel des migrations n’est pas pleinement exploité dans le pays. En effet, malgré les avancées obtenues grâce à la stratégie nationale de migration adoptée en 2017, les décideurs ne prennent pas suffisamment en compte les migrations dans leurs domaines d’action respectifs. Le Burkina Faso doit donc adopter un programme d’action plus cohérent pour intégrer les migrations dans les stratégies de développement, améliorer les mécanismes de coordination et renforcer la coopération internationale. Cela permettra d’accroître la contribution des migrations au développement du pays.

Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/4117122e.pdf
  • PDF
  • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/412017122f1.epub
  • ePUB
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/development/interactions-entre-politiques-publiques-migrations-et-developpement-au-burkina-faso_9789264275003-fr
  • READ
 
Chapter
 

Comprendre le cadre méthodologique utilisé au Burkina Faso You or your institution have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/4117122ec007.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/development/interactions-entre-politiques-publiques-migrations-et-developpement-au-burkina-faso/comprendre-le-cadre-methodologique-utilise-au-burkina-faso_9789264275003-7-fr
  • READ
Author(s):
OECD

Hide / Show Abstract

Afin de fonder empiriquement l’analyse des liens entre politique et migration, le projet Interactions entre politiques publiques, migrations et développement (IPPMD) s’attache à recueillir des données au moyen de trois outils : des enquêtes auprès des ménages ; des enquêtes auprès des communautés ; et des entretiens avec des représentants d’organisations publiques, internationales et locales, permettant d’obtenir des informations qualitatives supplémentaires à propos des migrations au Burkina Faso. Ce chapitre explique la méthode d’échantillonnage de l’enquête et décrit les approches statistiques utilisées dans les chapitres suivants pour analyser les effets des migrations, de l’émigration, la migration de retour, les transferts de fonds et l’immigration sur les principaux secteurs ciblés par les politiques. Il comprend une synthèse des résultats d’enquête, y compris des différences entre les régions rurales et urbaines et entre les ménages migrants et non-migrants. Il met en évidence des disparités hommes/femmes, en particulier en ce qui concerne le pays de migration ou d’origine et les raisons du départ, du retour ou de l’arrivée.

 
Visit the OECD web site