Examens de l'OCDE sur la coopération pour le développement

French
ISSN: 
2222-7938 (online)
ISSN: 
2309-7140 (print)
http://dx.doi.org/10.1787/22227938
Hide / Show Abstract

Le Comité d’aide au développement (CAD) de l’OCDE procède à des examens périodiques des efforts individuels de coopération au développement des membres du CAD. Les politiques et les programmes de chacun des membres font l’objet d’un examen critique une fois tous les cinq ans. Les examens par les pairs évaluent la performance du membre considéré, non pas seulement celle de son organisme de coopération pour le développement, et examinent les aspects ayant trait tant à la définition de la politique qu’à sa mise en œuvre. Ils couvrent dans leur globalité les activités de coopération pour le développement et d’aide humanitaire du membre soumis à examen en les replaçant dans le système envisagé dans son entier.

Also available in English
 
Examens OCDE sur la coopération pour le développement : Luxembourg 2012

Examens OCDE sur la coopération pour le développement : Luxembourg 2012 You do not have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/4312282e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/development/examens-ocde-sur-la-cooperation-pour-le-developpement-luxembourg-2012_9789264200791-fr
  • READ
Author(s):
OECD
02 Aug 2013
Pages:
120
ISBN:
9789264200791 (PDF)
http://dx.doi.org/10.1787/9789264200791-fr

Hide / Show Abstract

Ce rapport trouve que  Le Grand-Duché de Luxembourg est l’un des plus généreux donneurs du Comité d'aide au développement (CAD), avec une moyenne de 1% de son revenu national brut (RNB) alloué à l’aide publique au développement (APD). Sa politique de coopération bénéficie d’un soutien politique fort, d’un ancrage juridique solide et d’un cadre institutionnel stable. Sa forte concentration géographique et sectorielle lui permet de compenser la taille modeste de son programm e (413 millions EUR en 2011) et d’avoir un impact réel, voire un rôle de leader, dans certains de ses secteurs de concentration et pays partenaires privilégiés.

loader image

Table of Contents

Liste des sigles 8
Les principales conclusions et recommandations du CAD 11
-Résumé 11
-Cadre général de la coopération au développement 12
-Promouvoir le développement au-delà de l’aide : clarifier le contenu et les implications de la cohérence des politiques pour le développement 14
-Volume et allocations de l’aide : maintenir un programme ciblé 16
-Organisation et gestion 17
-Améliorer l’impact de la coopération au développement 19
-Améliorer l’assistance humanitaire 21
Chapitre 1. Orientations stratégiques 25
-Un acteur généreux doté d’un cadre légal et institutionnel solide 26
-Orientations stratégiques 27
-Les autres canaux de l’aide luxembourgeoise 31
-Communication et éducation au développement 33
-Considérations à prendre en compte pour l’avenir 34
Chapitre 2. Au-delà de l’aide, le developpement 37
-La cohérence des politiques : inscrite dans la loi, mais pas encore pleinement appropriée  38
-Dispositifs contribuant à la concertation en vue de la cohérence des politiques 42
-L’aide et au -delà : améliorer le financement du développement 44
-Considérations à prendre en compte pour l’avenir 44
Chapitre 3. Volume, canaux d’acheminement et répartition de l’aide 47
-Un donneur généreux : stabilité à un haut niveau de l’aide publique au développement 48
-Répartition globale de l’APD 49
-L’aide bilatérale 49
-Canal multilatéral : un acteur modèle 54
-Considérations à prendre en compte pour l’avenir 55
Chapitre 4. Organisation et gestion 57
-Organisation institutionnelle de la coopération au développement au siège 58
-Le dispositif sur le terrain 62
-Ressources humaines 64
-Evaluation et gestion des connaissances 66
-Considérations à prendre en compte pour l’avenir 68
Chapitre 5. Efficacité de l’aide et résultats 71
-Un engagement important de Paris à Busan 72
-Des efforts à faire pour atteindre les objectifs de la Déclaration de Paris 72
-Appropriation et alignement : de réels efforts limités par l’approche projet 75
-Un acteur engagé dans les efforts d’harmonisation  77
-Consolider l’approche stratégique pour mieux relier objectifs, activités et résultats 78
-Considérations à prendre en compte pour l’avenir 78
Chapitre 6. Aide humanitaire 81
-De bons progrès au regard des recommandations de 2008 82
-Le renforcement du recentrage stratégique aidera à gérer un mandat humanitaire vaste  82
-Un bilan solide en matière de partenariat mais des critères mieux définis et une plus grande prévisibilité de l’aide sont nécessaires 85
-D’importants problèmes d’effectifs empêchent le Luxembourg d’être « bien adapté » aux objectifs qu’il poursuit 87
-Le Luxembourg devrait suivre ses propres résultats et en tirer les enseignements 88
-Considérations à prendre en compte pour l’avenir 88
Annexe A. Progrès réalisés dans la mise en oeuvre des recommandations de l’examen par les pairs de 2008 91
Annexe B. Statistiques OCDE/CAD sur les apports d’aide 97
Annexe C. Visite sur le terrain au laos 105
Bibliographie 113

 
Visit the OECD web site