Examens en matière de coopération pour le développement

French
ISSN: 
2075-2261 (online)
DOI: 
10.1787/20752261
Hide / Show Abstract

La politique de coopération pour le développement des pays du CAD est analysée dans cette publication annuelle.  En fonction des contraintes budgétaires et de  la politique des pays, le programme d’aide est analysé et détaillé avec des tableaux chiffrés.

Also available in English
 
Examens en matière de coopération pour le développement : Irlande 1999

Examens en matière de coopération pour le développement : Irlande 1999 You do not have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/4399082e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/development/examens-en-matiere-de-cooperation-pour-le-developpement-irlande-1999_9789264273337-fr
  • READ
Author(s):
OECD
26 Aug 1999
Pages:
104
ISBN:
9789264273337 (PDF) ;9789264271180(print)
DOI: 
10.1787/9789264273337-fr

Hide / Show Abstract

L’année 1999 marque le 25ème anniversaire du programme d’aide publique de l’Irlande « Irish Aid ». Ces cinq dernières années, le volume de l’aide publique au développement (APD) de l’Irlande a progressé en moyenne de 20 pour cent par an en termes réels, soit plus rapidement que celui de n'importe quel autre Membre du Comité d’aide au développement (CAD) de l’OCDE. Selon les données préliminaires dont on dispose, l’aide de l’Irlande a atteint 0.30 pour cent du PNB en 1998, ce qui représente près du double de son niveau de 1992, et devrait atteindre 0.35 pour cent en 1999. Après six ans de croissance remarquable en volume et d’amélioration de la qualité de l’aide, l’essentiel de la hausse intervenue en 1999 a été destiné à des mesures d’allégement de la dette, aux contributions à l’Union européenne, à des opérations humanitaires d’urgence et au soutien aux réfugiés en Irlande et non au financement des programmes de développement à long terme administrés par le ministère des Affaires étrangères. Toutefois, la volonté politique qu’a exprimée le ministre des Finances en faveur de l’aide permettra d’assurer une augmentation de l’enveloppe budgétaire consacrée à la partie du programme dont s’occupe le ministère des Affaires étrangères en 2000 et 2001. Le programme d’aide irlandais se heurte à deux difficultés : comment assurer au mieux son expansion et comment gérer au mieux cette expansion ? C’est à l’évidence à l’Irlande qu’il appartient de résoudre ces difficultés, mais le Comité d’aide au développement peut mobiliser son expérience collective pour aider l’Irlande à y réfléchir. Un point de départ, tiré de l’expérience d’autres pays, est que l’Irlande doit conserver et même renforcer le ciblage de son programme, qui est à l’heure actuelle l’un de ses points forts.
Les examens en matière de coopération pour le développement prévus pour l’an 2000 porteront sur les Membres suivants du CAD : France, Nouvelle-Zélande, Italie, Suède, Suisse et Portugal.

Also available in English
loader image
 
Visit the OECD web site