Conflits liés aux ressources et terrorismes
Hide / Show Abstract

Conflits liés aux ressources et terrorismes

Deux facettes de l'insécurité

Cet ouvrage analyse tout d’abord les conflits liés aux ressources, forme d’instabilité ancienne et récurrente dans la région. Les causes, les enjeux et les outils de réponse régionaux sont examinés à partir d’études de cas. Cette publication explore ensuite une dimension relativement récente de l’insécurité :  les terrorismes. Elle rappelle les développements d’AQMI et de Boko Haram puis s’intéresse, dans un essai comparatif, aux mécanismes légaux qui encadrent la lutte contre le terrorisme. La congruence de ces insécurités et la violence des crises actuelles posent pour l’Afrique de l’Ouest et la communauté internationale un risque de déstabilisation sans précédent.

Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/4413012e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/development/conflits-lies-aux-ressources-et-terrorismes_9789264190306-fr
  • READ
 
Chapter
 

Tensions agro-pastorales You do not have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/4413012ec004.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/development/conflits-lies-aux-ressources-et-terrorismes/tensions-agro-pastorales_9789264190306-4-fr
  • READ
Author(s):
Abba Gana Shettima, Usman Alhaji Tar

Hide / Show Abstract

L’Afrique de l’Ouest est une « zone d’instabilité », notamment en raison de tensions anciennes entre agriculteurs sédentaires et communautés nomades. Ces deux groupes ont longtemps coexisté de manière complémentaire, partageant la même niche écologique et des ressources communes. Cette relation est désormais fragilisée par la compétition et les conflits. Ceci est le résultat de plusieurs facteurs et notamment de l’évolution des conditions démographiques, sociales, politiques et environnementales. Ces tensions menacent la paix et la sécurité régionale. Les mécanismes officiels de résolution des conflits ont jusqu’à présent peu fonctionné. Plusieurs facteurs (prolifération des armes légères et de petits calibres, faiblesse des mécanismes de régulation des armes et des munitions, croissance de la densité de population) continueront d’intensifier les tensions agro-pastorales et les autres formes de conflit dans la région et au-delà.
Also available in English
 
Visit the OECD web site