Aide multilatérale 2010
Hide / Show Abstract

Aide multilatérale 2010

Plus de 200 donneurs multilatéraux reçoivent ou font transiter par leur intermédiaire 40 % de l’aide totale. Afin d’acheminer cette aide efficacement et de mieux coordonner leurs efforts, l'Aide multilatérale 2010 présente les tendances de l’aide multilatérale et l’utilisation totale (budgets centraux et contributions extrabudgétaires) du système multilatéral et se concentre sur les fonds d’affectation spéciale du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et de la Banque Mondiale. Ce rapport analyse les perspectives d’évolution – sous l’angle du développement – de l’architecture du financement de la lutte contre le changement climatique et donne une vue d’ensemble des réactions de la part des multilatéraux face à la crise financière et économique.

Tandis que le Rapport sur la coopération pour le développement de l'OCDE offre des statistiques et des analyses incontournables concernant les évolutions les plus récentes intervenues sur la scène internationale de l’aide, le rapport sur l’Aide multilatérale se penche en particulier sur les évolutions de l’aide multilatérale.

Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/4310192e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/development/aide-multilaterale-2010_9789264048737-fr
  • READ
 
Chapter
 

Perspectives sur l'architecture du financement climatique après Copenhague You or your institution have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/4310192ec008.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/development/aide-multilaterale-2010/perspectives-sur-l-architecture-du-financement-climatique-apres-copenhague_9789264048737-8-fr
  • READ
Author(s):
OECD

Hide / Show Abstract

Le présent chapitre est consacré aux mécanismes de financement et aux dispositifs de gouvernance qui sont utilisés pour acheminer les ressources financières destinées à la lutte contre le changement climatique. L’accent est mis sur le cadre institutionnel et non sur les ressources proprement dites. Ce rapport passe en revue les différents leviers et composantes des fonds existants en privilégiant les fonds publics, principalement les fonds multilatéraux. L’objet de ce chapitre consiste à définir le type de configuration qui pourrait répondre au mieux aux besoins des pays en développement s’agissant de l’adaptation au changement climatique et de l’atténuation de ses effets.
Also available in English
 
Visit the OECD web site