Tendances et politiques du tourisme de l'OCDE

Frequency :
Biennal
ISSN :
2076-9636 (en ligne)
ISSN :
2076-9628 (imprimé)
DOI :
10.1787/20769636
Cacher / Voir l'abstract

S’appuyant sur les travaux du Comité du Tourisme de l’OCDE, situé au sein du Centre de l’OCDE pour l’Entrepreneuriat, les PME et le Développement local, ce rapport périodique est un outil de référence au niveau international concernant les politiques les plus efficientes mises en œuvre par les pays pour soutenir la compétitivité, l’innovation et la croissance du tourisme. Il présente des chapitres thématiques et des profils politique et statistique pour 51 pays.

Egalement disponible en: Anglais
 
Tendances et politiques du tourisme de l'OCDE 2012

Tendances et politiques du tourisme de l'OCDE 2012 You do not have access to this content

Cliquez pour accéder: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012_tour-2012-fr
  • LIRE
Auteur(s):
OCDE
Date de publication :
20 fév 2013
Pages :
456
ISBN :
9789264177727 (PDF) ; 9789264177710 (imprimé)
DOI :
10.1787/tour-2012-fr

Cacher / Voir l'abstract

A travers des chapitres thématiques et des profils statistiques et politiques par pays,  le rapport  offre une perspective comparative de premier plan. Il  présente les principales évolutions de la politique du tourisme, met l’accent sur les questions liées au tourisme figurant parmi les priorités des gouvernements et donne une vue d'ensemble des tendances du tourisme dans la zone OCDE et dans d’autres pays.

Tendances et politiques du tourisme de l'OCDE 2012 est une référence internationale qui compare l’efficacité des pays dans leur soutien à la compétitivité, à l’innovation et à la croissance du tourisme, et met en lumière les politiques et pratiques liées à ce domaine. Elle paraît tous les deux ans. L’édition 2012 a été réalisée en coopération avec la Commission européenne.

Ouvrir / Fermer Cacher / Voir les résumés Table des matières

  • Sélectionner Cliquez pour accéder
  • Cliquez pour accéder: 
      http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032ec001.pdf
    • PDF
    • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012/avant-propos_tour-2012-1-fr
    • LIRE
    Avant-propos

    Cette troisième édition des Tendances et politiques du tourisme de l’OCDE propose un éventail d’analyses de politiques publiques et de données statistiques établies à partir de travaux du Comité du Tourisme de l’Organisation, en partenariat – pour la première fois – avec la Commission européenne. Ce rapport se veut un instrument d’analyse des tendances et des politiques du tourisme, ainsi que des réformes d’organisation et de gouvernance du tourisme dans 51 pays, dont tous les membres de l’OCDE et de l’Union européenne.

  • Cliquez pour accéder: 
      http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032ec002.pdf
    • PDF
    • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012/resume_tour-2012-2-fr
    • LIRE
    Résumé

    Tendances et politiques du tourisme de l’OCDE analyse, dans tous les pays de l’OCDE et certaines économies non membres, les principales réformes et évolutions de l’action publique menées pour favoriser la compétitivité et la durabilité du tourisme. L’OCDE a instauré un nouveau partenariat stratégique avec la Commission européenne afin de produire une analyse plus approfondie des tendances récentes et des défis auxquels sont confrontés les gouvernements. Le périmètre de l’analyse a été étendu à 51 pays, dont tous les États membres de l’Union européenne.

  • Cliquez pour accéder: 
      http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032ec003.pdf
    • PDF
    • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012/la-gouvernance-du-tourisme-dans-les-pays-de-l-ocde_tour-2012-3-fr
    • LIRE
    La gouvernance du tourisme dans les pays de l'OCDE

    Pour être efficace, la gouvernance doit témoigner des mutations affectant l’environnement des entreprises et le cadre de l’action publique, et refléter l’évolution des rôles et des compétences des organisations nationales/fédérales du tourisme. Les changements de contexte de la politique macroéconomique favorisent une approche plus collaborative, encourageant l’élaboration de mesures en liaison avec la filière touristique, et un processus de prise de décision plus axé sur l’échelon régional ou local. Si l’on veut instaurer un dispositif faisant interagir de multiples acteurs, au sein notamment de partenariats public-privé, se caractérisant par une plus grande coordination horizontale et verticale entre les organismes publics concernés, il faut prendre en compte les éléments de bonne gouvernance reconnus comme tels, tant au niveau national/fédéral qu’infranational (décentralisé). La gouvernance peut également tirer parti du renforcement des capacités institutionnelles et humaines, de sorte que les institutions soient dotées d’objectifs bien définis de mandats explicites, et d’un encadrement et d’un soutien politique efficaces. Les mécanismes améliorant la coordination entre les administrations nationales/fédérales et infranationales sont notamment l’élaboration de stratégies touristiques, le recours à des contrats et la création de comités mixtes. Au niveau sectoriel, les gouvernements encouragent la création d’une entité de pilotage unique pour l’ensemble de la filière du tourisme, afin de mieux coordonner sa représentation. Parmi les mécanismes permettant de gérer l’interface avec les professionnels du tourisme figure la création d’associations représentatives et d’organismes de gestion des destinations (OGD), qui constituent une enceinte de coopération et d’orientation de l’action publique.

  • Cliquez pour accéder: 
      http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032ec004.pdf
    • PDF
    • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012/evaluation-des-politiques-et-programmes-du-tourisme_tour-2012-4-fr
    • LIRE
    Évaluation des politiques et programmes du tourisme

    L’évaluation de la contribution et de l’impact économiques du secteur touristique exige des méthodes de collecte de données cohérentes et reconnues, domaine dans lequel le tourisme a pris du retard par rapport à d’autres secteurs d’activités. Il apparaît donc nécessaire d’accroitre les standards de qualité de données sur lesquels s’appuient les politiques et programmes. Ce chapitre examine les pratiques d’évaluation des politiques et programmes du tourisme et recommande différentes méthodes d’appréciation susceptibles d’effectuer de meilleures comparaisons, de favoriser le partage des connaissances, et de renforcer les capacités du secteur. La mise en œuvre de cadres d’évaluation doit aider les décideurs à améliorer la compétitivité, la viabilité et la performance des politiques et programmes du tourisme. Ce chapitre suggère également la mise en place d’initiatives permettant d’évaluer l’impact net des activités menées par les organismes de promotion du tourisme, et d’attribuer avec davantage de précision certains résultats observés aux interventions de la politique du tourisme. Ce chapitre met en évidence la nécessité d’établir des instructions et de diffuser le matériel de formation indispensable à la mise en œuvre des méthodes, outils et techniques d’évaluation. Un « plan d’application » du recueil des méthodes d’évaluation est également présenté. L’une des principales conclusions et recommandations du chapitre porte sur la préparation détaillée et la mise en œuvre étape par étape de ce plan d’application, auxquelles s’ajoutent des actions spécifiques visant à encourager davantage l’évaluation du tourisme.

  • Cliquez pour accéder: 
      http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032ec005.pdf
    • PDF
    • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012/strategies-de-developpement-des-competences-dans-le-secteur-du-tourisme_tour-2012-5-fr
    • LIRE
    Stratégies de développement des compétences dans le secteur du tourisme

    Confrontés à une pénurie latente de main-d’œuvre et de compétences, les employeurs doivent élaborer des stratégies leur permettant de rester compétitifs, notamment avec un personnel moins nombreux mais mieux formé. Le personnel doit s’adapter à de nombreux facteurs, notamment : une clientèle vieillissante, l’évolution des modes de vie et des exigences des consommateurs, l’utilisation accrue des technologies de l’information et de la communication, et la mondialisation. Par ailleurs, le caractère saisonnier et cyclique des activités touristiques justifie le recours aux travailleurs migrants, solution séduisante pour de nombreux employeurs qui peuvent adapter le besoin en effectifs à la variation de la demande. Mais cette solution n’est pas opérante pour résoudre le problème de la pénurie de compétences. La forte densité de main-d’œuvre du secteur touristique impacte directement sa productivité, tendanciellement plutôt inférieure à celle de beaucoup d’autres services. Cependant, la mesure de la productivité dans le secteur du tourisme n’est pas aisée, car les aspects qualitatifs des données d’entrée (ressources) et de sortie (résultats) doivent être pris en compte. Confrontés à une pénurie de main-d’œuvre et de compétences, de nombreux pays ont pris conscience de la nécessité de mettre en place une stratégie nationale du tourisme, incluant une politique de développement de la main-d’œuvre et des partenariats tripartites entre les pouvoirs publics, les entreprises et le secteur éducatif.

  • Ajouter à ma sélection
  • Ouvrir / Fermer Cacher / Voir les résumés Profils par pays : tendances et politiques du tourisme

    • Sélectionner Cliquez pour accéder
    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032ec006.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012/introduction-aux-profils-par-pays_tour-2012-6-fr
      • LIRE
      Introduction aux profils par pays

      Ce chapitre présente les profils des politiques et des statistiques du tourisme de 51 pays – dont l’ensemble des pays de l’OCDE et de l’UE. Onze économies touristiques émergentes sont également couvertes : Afrique du Sud, Albanie, Argentine, Brésil, Croatie, Égypte, ex-République yougoslave de Macédoine, Inde, Indonésie, Monténégro et Serbie.

    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032ec007.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012/australie_tour-2012-7-fr
      • LIRE
      Australie

      En 2010-11, les recettes du tourisme ont avoisiné 34.6 milliards AUD, soit une augmentation de 2.5 % par rapport aux 12 mois précédents. Le PIB du tourisme australien est également en hausse de 6.7 % par rapport à la période antérieure à la crise financière mondiale de 2007-08. La part du tourisme dans le PIB de l’Australie a toutefois légèrement reculé, passant de 2.7 % en 2007-08 à 2.5 % en 2010-11. En 2010-11, le secteur a employé 513 700 personnes, soit environ 4.5 % de la main-d’œuvre totale.

    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032ec008.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012/autriche_tour-2012-8-fr
      • LIRE
      Autriche

      En 2011, l’Autriche a recensé 18 millions d’arrivées de touristes internationaux dans les hôtels et établissements assimilés (y compris les logements de vacances commerciaux), soit une augmentation de 3.7 % par rapport à 2010. La Fédération de Russie, avec un total de 400 400 arrivées (soit une augmentation de 31 % par rapport à l’année précédente), est l’un des marchés émetteurs qui a connu la croissance la plus rapide en 2011, tandis que le nombre de nuitées a augmenté de 25.6 % pour atteindre 1.5 million.

    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032ec009.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012/belgique_tour-2012-9-fr
      • LIRE
      Belgique

      En Belgique, le tourisme relève de la compétence exclusive de chacune des trois régions du pays. La présente section, ainsi que l’annexe statistique, dresse un tableau national du tourisme dans le pays. Le profil présente également les initiatives prises par les régions flamande et wallonne en matière de gouvernance et d’action publique.

    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032ec010.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012/canada_tour-2012-10-fr
      • LIRE
      Canada

      La contribution du tourisme (interne et international) au PIB du Canada est de l’ordre de 1.9 %, et sa contribution à l’emploi national a représenté 3.42 % en 2010, ces deux chiffres étant restés pratiquement inchangés au cours des cinq dernières années. Le tourisme a généré 1.7 million d’emplois en 2010, soit une hausse de 1.8 % par rapport à 2009.

    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032ec011.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012/chili_tour-2012-11-fr
      • LIRE
      Chili

      Le tourisme au Chili a affiché une forte hausse ces dernières années, les arrivées internationales ayant augmenté en moyenne de 5.2 % par an sur les dix dernières années, pour atteindre 2.8 millions de visiteurs en 2010. Les recettes touristiques internationales, exprimées en USD, ont eu tendance à croître plus rapidement : 6.1 % par an en moyenne entre 2004 et 2010, et 7.4 % par an en moyenne au cours de la dernière décennie.

    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032ec012.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012/republique-tcheque_tour-2012-12-fr
      • LIRE
      République tchèque

      En 2009, la part du tourisme dans le PIB, calculée à l’aide de la méthodologie du compte satellite du tourisme (CST) – représentait 2.9 %. La consommation du tourisme interne atteignait 3937 milliards EUR, d’après les données disponibles les plus récentes. Le tourisme employait 239 500 personnes en 2009 ; sa part dans l’emploi total est restée relativement stable, s’établissant autour de 4.6 % ces dernières années.

    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032ec013.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012/danemark_tour-2012-13-fr
      • LIRE
      Danemark

      La contribution du secteur du tourisme à la valeur ajoutée brute danoise est estimée à 3.3 % lorsque l’on tient compte des effets directs et indirects, et à 2.1 % si l’on tient compte uniquement des effets directs. Le solde touristique affichait un déficit considérable en 2010, les paiements effectués par les Danois voyageant à l’étranger ayant dépassé de quelque 19 milliards DKK les recettes provenant des touristes étrangers.

    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032ec014.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012/estonie_tour-2012-14-fr
      • LIRE
      Estonie

      En 2011, 1.8 million de touristes étrangers ont séjourné plus de 24 heures dans un établissement d’hébergement en Estonie. En outre, 700 000 touristes environ ont été hébergés par des amis ou des parents. Le nombre total de visiteurs étrangers ayant séjourné plus de 24 heures dans le pays en 2011 a ainsi été estimé à environ 2.5 millions (+16 % par rapport à 2010). Le nombre de nuitées a atteint 3.75 millions (17 % de plus qu’en 2010). Le tourisme récepteur en Estonie a augmenté de manière significative par rapport à 2010, année pourtant déjà considérée comme record. Cette hausse a été favorisée par la création de nouveaux réseaux de transport assurant la liaison avec de nombreux marchés cibles européens (en particulier le développement des vols à bas coût). D’autres facteurs ont également contribué à renforcer l’attrait de cette destination : le statut de Capitale européenne de la culture obtenu par Tallinn, le rythme élevé d’événements culturels, et la collaboration de long terme entre les entrepreneurs, l’État et les municipalités, à l’appui du développement de services touristiques et de la promotion de l’Estonie sur différents marchés cibles. Les nuitées des touristes en voyage d’agrément ont progressé de 20 %, celles des touristes d’affaires de 25 %, tandis que celles des personnes effectuant d’autres types de voyages ont reculé de 3 %.

    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032ec015.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012/finlande_tour-2012-15-fr
      • LIRE
      Finlande

      La crise économique mondiale a eu des effets négatifs sur le secteur du tourisme en Finlande. Les flux touristiques internationaux ont diminué en 2009. Toutefois, une amélioration a été observée en 2010, tant du point de vue du nombre de voyageurs que des recettes touristiques.

    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032ec016.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012/france_tour-2012-16-fr
      • LIRE
      France

      La France jouit d’une position de tout premier plan dans le domaine du tourisme international. Elle se classe au premier rang mondial du nombre d’arrivées de touristes internationaux (77.1 millions en 2010), et au troisième rang mondial du volume de recettes du tourisme international (42.7 milliards EUR). En 2010, les principaux pays émetteurs des touristes se rendant en France ont été le Royaume-Uni (15.7 % de l’ensemble des arrivées, sur la base d’estimations provisoires pour l’année considérée), l’Allemagne (14.8 %), la Belgique (12.9 %), l’Italie (9.3 %) et les Pays-Bas (9.1 %). Ces cinq marchés ont représenté près des deux tiers (61.7 %) de l’ensemble des arrivées internationales.

    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032ec017.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012/allemagne_tour-2012-17-fr
      • LIRE
      Allemagne

      Le tourisme est un secteur important de l’économie allemande, qui contribue tant à la croissance qu’à l’emploi. Près de 2.9 millions d’emplois dépendent directement et indirectement du secteur, qui offre également environ 95 800 places de formation (2010).

    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032ec018.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012/grece_tour-2012-18-fr
      • LIRE
      Grèce

      La contribution du secteur des voyages et du tourisme au PIB et leur impact économique global devrait augmenter de 4 % par an en moyenne, passant de 35.3 milliards EUR (15.8 % du PIB) en 2011 à 52.2 milliards EUR (18.5 % du PIB) en 2021. Selon le Conseil mondial du tourisme et des voyages (CMTV), la contribution totale du secteur du tourisme à l’emploi – incluant les emplois indirects – devrait progresser de 2.1 % par an, passant de 768 000 emplois (18.4 % de l’emploi total) en 2011 à 944 000 emplois (21.7 %) en 2021. Le montant de l’investissement dans le secteur a été estimé à 6 milliards EUR en 2011, soit 14.3 % de l’investissement total. Ce chiffre devrait augmenter de 3.2 % par an pour atteindre 8.1 milliards EUR (soit 14.6 % de l’investissement total) d’ici 2021.

    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032ec019.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012/hongrie_tour-2012-19-fr
      • LIRE
      Hongrie

      En 2010, le tourisme a contribué à l’économie du pays à hauteur de 5.9 % du PIB, et employé près de 291 600 personnes, soit 7.7 % de la population active. Les recettes du tourisme en devises étrangères ont totalisé 4 051 millions EUR, chiffre en légère hausse par rapport aux années précédentes.

    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032ec020.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012/islande_tour-2012-20-fr
      • LIRE
      Islande

      Le tourisme est l’un des secteurs qui connaît la croissance la plus dynamique de l’économie islandaise. Il a représenté 5.9 % du PIB en 2009 et, d’après les chiffres des exportations, devrait dépasser 6 % en 2010. Entre 2005 et 2010, sa part dans le total des recettes d’exportation nationales s’est établie, en moyenne, à 17.3 % ; elle a depuis accusé une forte chute, passant de 22.4 % en 2005 à 13.3 % en 2010 et 13.9 % en 2011. Les dépenses liées aux voyages internationaux (recettes du tourisme hors transport de passagers) se sont élevées à 70.255 millions ISK en 2010. La croissance est irrégulière depuis 2005, les arrivées ayant progressé de 32.2 % au cours des cinq années précédant 2010, et les recettes du tourisme international de 49.9 %.

    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032ec021.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012/irlande_tour-2012-21-fr
      • LIRE
      Irlande

      Selon les chiffres publiés par le Central Statistical Office (CSO), 6.5 millions de visiteurs étrangers sont venus en république d’Irlande en 2011 (+6 % par rapport à 2010), provenant essentiellement de trois zones géographiques : 44 % (2.87 millions) de Grande-Bretagne, 35 % (2.28 millions) d’Europe continentale et 15 % (987 100) d’Amérique du Nord.

    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032ec022.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012/israel_tour-2012-22-fr
      • LIRE
      Israël

      Le tourisme représente un peu plus de 2 % du PIB national, et à peine plus de 3.5 % de l’emploi total si l’on s’en tient aux emplois directement induits par le secteur. En 2010, le nombre total d’emplois touristiques directs et indirects avoisinait 206 000, soit 7 % de la population active salariée.

    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032ec023.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012/italie_tour-2012-23-fr
      • LIRE
      Italie

      Le tourisme représente 3.5 % du PIB italien, un pourcentage quasiment inchangé depuis 2004. L’emploi dans le secteur a toutefois progressé sur la même période, passant de 4.6 % de l’emploi total à 5.2 %. Les secteurs de l’hôtellerie et de la restauration emploient à eux seuls près de 1.3 million de personnes.

    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032ec024.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012/japon_tour-2012-24-fr
      • LIRE
      Japon

      Le tourisme est l’un des principaux secteurs de l’économie japonaise. La consommation associée aux voyages est estimée à près de 25 500 milliards JPY en 2009. Le Japon a accueilli 8.6 millions de touristes internationaux en 2010 : les cinq premiers marchés émetteurs sont la Corée (2.44 millions), la Chine (1.4 millions), le Taipei chinois (1.27 millions), les États-Unis (727 000) et Hong-Kong, Chine (509 000) qui, ensemble, représentent 73.8 % des visiteurs internationaux.

    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032ec025.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012/coree_tour-2012-25-fr
      • LIRE
      Corée

      En 2010, la Corée s’est classée au 28e rang mondial en termes d’arrivées de visiteurs internationaux. Le nombre total de touristes étrangers a atteint 8.8 millions, soit une hausse de 12.5 % par rapport à l’année précédente. Les voyageurs en provenance du Japon (3.02 millions) ont été les plus nombreux (34.4 % du total), suivis par ceux venus de Chine (1.87 million, ou 21.3 %), des États-Unis (0.65 million ; 7.4 %), et du Taipei chinois (0.4 million ; 4.6 %).

    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032ec026.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012/luxembourg_tour-2012-26-fr
      • LIRE
      Luxembourg

      En 2011, un rapport du Conseil mondial du tourisme et des voyages (WTTC) évalue l’impact direct du secteur du tourisme à 2.1 % du produit intérieur brut (846 millions EUR) et son poids total (impacts directs et indirects) à 4.6 %. Sa part directe de l’emploi s’élève à 2.8 % (6 000 emplois), et sa part totale de l’emploi à 6.3 % (14 000 emplois).

    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032ec027.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012/mexique_tour-2012-27-fr
      • LIRE
      Mexique

      Au Mexique, le tourisme est considéré comme un secteur stratégique de l’économie nationale et une source majeure de développement régional, d’emplois, de devises et d’activité économique. En 2009, sa production a été estimée à 108.2 milliards USD (85.7 % pour les touristes internes, et 14.3 % pour les touristes internationaux). Selon le compte satellite du tourisme (CST), le secteur a représenté 8 % du PIB en 2009, c’est-à-dire plus que l’agro-alimentaire, et a employé 2.45 millions de personnes, soit 6.9 % de l’emploi total.

    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032ec028.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012/pays-bas_tour-2012-28-fr
      • LIRE
      Pays-Bas

      Le tourisme est un secteur important de l’économie néerlandaise : il a représenté 2.9 % du PIB en 2010 et employé 408 000 personnes, soit 4.4 % de l’emploi total.

    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032ec029.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012/nouvelle-zelande_tour-2012-29-fr
      • LIRE
      Nouvelle-Zélande

      Les dépenses du tourisme international revêtent une importance majeure pour l’économie néo-zélandaise : elles ont représenté 8.8 % du PIB en 2010, et 9.7 milliards NZD entre avril 2010 et mars 2011, soit 16.8 % des recettes d’exportation. Elles devraient progresser de 2.7 % par an jusqu’en 2016, et le nombre de touristes internationaux de 2.8 % par an. Les arrivées internationales ont enregistré une hausse annuelle moyenne de 2.9 % entre septembre 2001 et septembre 2011. Elles ont affiché une forte croissance entre 2000 et 2005, suivie d’un ralentissement ces six dernières années, voire d’une diminution en partie due à la crise financière mondiale et, plus récemment, au séisme de Christchurch.

    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032ec030.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012/norvege_tour-2012-30-fr
      • LIRE
      Norvège

      Le tourisme a représenté 3.3 % du PIB et 6.3 % de l’emploi total en 2009, dernière année pour laquelle on dispose de données. Les effectifs du secteur ont enregistré un recul marginal en 2009.

    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032ec031.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012/pologne_tour-2012-31-fr
      • LIRE
      Pologne

      Le tourisme a représenté 5.3 % du PIB en 2010, chiffre qui marque un recul par rapport au record de 6 % enregistré en 2007. En 2010, la valeur totale du tourisme dans l’économie a été estimée à 74.2 milliards PLN, en recul de 4.9 % par rapport à 2009.

    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032ec032.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012/portugal_tour-2012-32-fr
      • LIRE
      Portugal

      D’après les derniers chiffres du compte satellite du tourisme (CST) portugais, la consommation touristique a représenté 9.2 % du PIB en 2010 (contre 9.2 % en 2008 et 8.8 % en 2009).

    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032ec033.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012/republique-slovaque_tour-2012-33-fr
      • LIRE
      République slovaque

      En 2010, les recettes du tourisme international représentaient 1 684.4 millions EUR (+0.6 % par rapport à l’année précédente) et 2.5 % du PIB (2.6 % en 2009). D’après les chiffres préliminaires communiqués par la Banque nationale de Slovaquie, elles ont atteint 812.5 millions EUR au premier semestre 2011, en progression de 5.6 % par rapport à 2010. Les dépenses des ressortissants slovaques à l’étranger ont totalisé 1 470.7 millions EUR en 2010, un chiffre inférieur de 2.2 % à celui de 2009.

    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032ec034.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012/slovenie_tour-2012-34-fr
      • LIRE
      Slovénie

      Le tourisme, du fait de son caractère intersectoriel, est positionné dans les plans de développement stratégique comme une branche d’activité essentielle, tant du point de vue économique que du développement. Sous réserve d’un appui gouvernemental adéquat, le secteur est promis à de belles perspectives de croissance. Étant donné son potentiel de création d’emplois, il pourrait devenir l’un des secteurs économiques majeurs et apporter une contribution importante à la réalisation des objectifs de développement définis dans la Stratégie nationale de développement 2007-13 et 2014-20.

    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032ec035.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012/espagne_tour-2012-35-fr
      • LIRE
      Espagne

      Le tourisme constitue l’un des piliers de l’économie espagnole, et un moteur incontournable du développement social. Il représente près de 10 % du PIB et 11 % de l’emploi. Malgré un léger recul par rapport aux années précédentes, le secteur permet de compenser le déficit commercial de manière conséquente. Pour l’année 2010, selon les estimations de l’OMT, l’Espagne a consolidé sa position de quatrième destination mondiale en termes d’arrivées (avec 52.7 millions de visiteurs étrangers, soit une hausse de 1 % par rapport à 2009), et sa deuxième place en termes de recettes touristiques (39.621 milliards EUR, soit une hausse de 4 % par rapport à 2009).

    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032ec036.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012/suede_tour-2012-36-fr
      • LIRE
      Suède

      Avec près de 3 % du PIB, la contribution du secteur du tourisme à l’économie suédoise est relativement stable.

    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032ec037.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012/suisse_tour-2012-37-fr
      • LIRE
      Suisse

      Le tourisme occupe une place centrale dans l’économie suisse. En 2009, le secteur employait quelque 145 000 personnes (mesurés en équivalent temps plein), soit 4.1 % de l’emploi total, et représentait 2.9 % du PIB.

    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032ec038.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012/turquie_tour-2012-38-fr
      • LIRE
      Turquie

      Le tourisme est l’un des secteurs les plus dynamiques de l’économie turque. Il connaît l’une des plus fortes expansions sectorielles. En 2010, ses recettes ont représenté 2.8 % du PIB. En tenant compte de ses effets indirects, sa contribution est estimée à 3.6 % du PIB.

    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032ec039.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012/royaume-uni_tour-2012-39-fr
      • LIRE
      Royaume-Uni

      Les recettes liées aux voyages internationaux (hors recettes des transports) se sont établies à 19.3 milliards GBP en 2009. Le tourisme émetteur a accusé un léger fléchissement, passant de 58.6 millions de voyages à 55.6 millions. Ce chiffre marque un repli substantiel par rapport aux 69 millions de voyages enregistrés en 2008. En 2009, les dépenses à l’étranger représentaient 32.3 milliards GBP, soit une baisse de 13.3 % par rapport à 2008 (37.3 milliards GBP).

    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032ec040.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012/etats-unis_tour-2012-40-fr
      • LIRE
      États-Unis

      La contribution du secteur des voyages et du tourisme au PIB des États-Unis est importante (2.8 % en 2010). Cette même année, les exportations au titre des voyages et du tourisme ont représenté 25 % des exportations de services et 7 % des exportations de biens et services.

    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032ec041.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012/albanie_tour-2012-41-fr
      • LIRE
      Albanie

      La côte albanaise s’étend sur 362 km, et le pays compte plus de 2 000 sites et lieux classés monuments culturels. Trois d’entre eux – Butrinti, Berat et Gjirokaster – sont inscrits au patrimoine mondial et protégés par l’UNESCO. L’Albanie bénéficie d’un climat favorable et de nombreuses attractions naturelles propres à entretenir un secteur du tourisme diversifié.

    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032ec042.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012/argentine_tour-2012-42-fr
      • LIRE
      Argentine

      Le tourisme a enregistré d’excellents résultats en Argentine ces dernières années. En 2010, l’Argentine s’est hissée au 44e rang mondial des arrivées de touristes étrangers, alors qu’elle occupait le 47e rang en 2009 (OMT). Elle enregistre aujourd’hui le plus grand nombre d’arrivées de touristes internationaux d’Amérique du Sud, à savoir 5.3 millions en 2010 (+23 % par rapport à l’année précédente).

    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032ec043.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012/bresil_tour-2012-43-fr
      • LIRE
      Brésil

      En 2010, le Brésil a recensé 5.161 millions de touristes étrangers (dont 2.742 millions en provenance de ses cinq principaux marchés), chiffre en progression de 7.5 % par rapport à 2009, mais de 2.9 % seulement par rapport à celui enregistré en 2006.

    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032ec044.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012/bulgarie_tour-2012-44-fr
      • LIRE
      Bulgarie

      Le tourisme a joué un rôle important dans la transition économique qu’a récemment connue la Bulgarie. En 2010, le tourisme représentait 10.3 % du PIB, soit un recul important par rapport aux 17.1 % enregistrés en 2006. Le secteur emploie 4 % de la population active.

    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032ec045.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012/croatie_tour-2012-45-fr
      • LIRE
      Croatie

      La Croatie a enregistré une hausse régulière du nombre d’arrivées internationales (de 7.99 millions en 2006 à 9.11 millions en 2010), avec une progression moyenne annuelle de 3.3 %. Les recettes du tourisme international (exportations au titre des voyages), exprimées en monnaie locale, sont globalement restées stables, atteignant entre 45 et 50 milliards HRK par an durant cette période.

    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032ec046.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012/chypre_tour-2012-46-fr
      • LIRE
      Chypre

      Note de la Turquie : les informations figurant dans ce document qui font référence à « Chypre » concernent la partie méridionale de l’île. Il n’y a pas d’autorité unique représentant à la fois les Chypriotes turcs et grecs sur l’île. La Turquie reconnaît la République Turque de Chypre Nord (RTCN). Jusqu’à ce qu’une solution durable et équitable soit trouvée dans le cadre des Nations Unies, la Turquie maintiendra sa position sur la « question chypriote ».

    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032ec047.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012/egypte_tour-2012-47-fr
      • LIRE
      Égypte

      Selon le compte satellite du tourisme (CST), le secteur du tourisme représentait 5.3 % du PIB égyptien en 2010, soit un léger recul par rapport à 2009 (5.5 %). En cause : la crise financière mondiale, conjuguée à l’agitation politique et sociale qui a secoué le pays (). Le tourisme est le secteur économique ayant connu la croissance la plus rapide, avec une contribution directe et indirecte au PIB estimée à 11.3 % en 2009-10.

    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032ec048.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012/ex-republique-yougoslave-de-macedoine_tour-2012-48-fr
      • LIRE
      Ex-République yougoslave de Macédoine

      Selon les estimations, le tourisme représentait 1.8 % du PIB en 2010. Le tourisme récepteur assurait 6 % des exportations de services, et les recettes publiques issues du secteur touristique atteignaient 180 millions EUR annuels.

    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032ec049.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012/inde_tour-2012-49-fr
      • LIRE
      Inde

      Pour l’exercice 2002-03, la contribution (directe et indirecte) du tourisme au PIB du pays a été de 5.8 % et sa contribution à l’emploi total de 8.3 %. La forte croissance observée dans le secteur du tourisme de 2002 à 2010 a probablement accru ces ratios.

    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032ec050.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012/indonesie_tour-2012-50-fr
      • LIRE
      Indonésie

      L’Indonésie accorde une importance particulière au secteur touristique, compte tenu de sa contribution à l’économie nationale. En 2010, le tourisme représentait 4.1 % du PIB (contre 5.3 % en 2005, une année record), et employait 6.9 % de la population active.

    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032ec051.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012/lettonie_tour-2012-51-fr
      • LIRE
      Lettonie

      En 2010, les dépenses totales des visiteurs étrangers en Lettonie ont atteint 475.1 millions EUR (333.9 millions LVL), soit 3 % de moins qu’en 2009. Représentant le cinquième poste de recettes d’exportation dans la balance des paiements, le secteur touristique est également considéré comme l’un des moteurs de la croissance économique du pays, et comme un contributeur important au PIB. En 2010, le tourisme a généré 484.2 millions EUR d’exportations (340.3 millions LVL), soit 5.3 % des exportations totales de biens et services – en baisse de 6.3 % par rapport à 2009 (516.9 millions EUR, soit 363.5 millions LVL).

    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032ec052.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012/lituanie_tour-2012-52-fr
      • LIRE
      Lituanie

      La Lituanie accorde une importance particulière au secteur du tourisme, compte tenu de sa croissance soutenue. En 2010, le tourisme représentait 2.8 % du PIB du pays. La part des exportations touristiques dans la valeur totale des exportations de services a atteint 25 %, voire 26.4 % pendant trois trimestres de l’année 2011. Le secteur pourrait représenter 10 % de la valeur totale des exportations de biens et de services à l’horizon 2015, selon les projections du pays.

    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032ec053.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012/malte_tour-2012-53-fr
      • LIRE
      Malte

      Les recettes du tourisme représentent environ 26 % des exportations de services de Malte, et 15 % des exportations totales de biens et de services. Le secteur emploie quelque 12 500 personnes, soit 8.5 % de la main-d’œuvre du pays. Il compte par ailleurs près de 4 500 entreprises, dont 2 700 dans la restauration et 1 500 agences de voyage et voyagistes.

    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032ec054.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012/montenegro_tour-2012-54-fr
      • LIRE
      Monténégro

      Le secteur du tourisme est crucial pour l’économie du Monténégro. Le dernier rapport sur le poids du tourisme dans l’économie, publié par le Conseil mondial du tourisme et des voyages (CMTV), indique que le Monténégro se place au premier rang de sur 188 pays en termes de croissance des secteurs du tourisme et des voyages. En 2009, la part du tourisme était estimée à 10 % du PIB. Selon le rapport du CMTV, le tourisme et les voyages devraient apporter au PIB national une contribution directe de 14.8 % et une contribution indirecte de 36.3 % à l’horizon 2021.

    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032ec055.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012/roumanie_tour-2012-55-fr
      • LIRE
      Roumanie

      En 2011, la Roumanie a accueilli 7.61 millions de visiteurs non résidents (arrivées enregistrées à la frontière), dont 1.51 million (+12.7 % par rapport à 2010) ont séjourné dans des établissements d’hébergement. Le nombre de nuitées enregistrées pour les touristes internationaux atteignait 3.06 millions en 2011, soit une progression de 11.2 % en un an. Par ailleurs, le pays comptait 5.5 millions de visiteurs internes (+16.9 % par rapport à 2010) et 14.9 millions de nuitées internes (+12.4 %).

    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032ec056.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012/serbie_tour-2012-56-fr
      • LIRE
      Serbie

      Le gouvernement de la République de Serbie considère le tourisme comme un secteur prioritaire pour la croissance et le développement socio-économiques. En 2010, le pays a comptabilisé 2 millions de touristes (20 600 de moins qu’en 2009), dont les deux tiers (66 %) étaient des visiteurs internes. La même année, la Serbie a accueilli 683 000 touristes étrangers, en hausse de 5.7 % par rapport à l’année précédente. Les cinq principaux marchés émetteurs (Slovénie, Bosnie-Herzégovine, Croatie, Allemagne et Italie) ont fourni plus d’un tiers (37.1 %) des arrivées internationales.

    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032ec057.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012/afrique-du-sud_tour-2012-57-fr
      • LIRE
      Afrique du Sud

      Selon le Conseil mondial du tourisme et des voyages (CMTV), la contribution directe et indirecte du tourisme atteignait 258 milliards ZAR en 2010, soit près de 9 % du PIB du pays (3 % si l’on prend uniquement en compte sa contribution directe). Bien que l’Afrique du Sud n’ait publié aucune donnée plus récente, le CMTV estime que cette part directe a légèrement diminué en 2011, passant de 3% à 2.7 %.

    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032ec058.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012/references-methodologiques-de-base_tour-2012-58-fr
      • LIRE
      Références méthodologiques de base

      La présente publication renvoie à des variables couramment utilisées, définies conformément aux normes internationales.

    • Cliquez pour accéder: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8512032ec059.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/industry-and-services/tendances-et-politiques-du-tourisme-de-l-ocde-2012/administrations-nationales-du-tourisme-et-sites-internet_tour-2012-59-fr
      • LIRE
      Administrations nationales du tourisme et sites Internet
    • Ajouter à ma sélection