Petite enfance, grands défis III

Petite enfance, grands défis III

Boîte à outils pour une éducation et des structures d'accueil de qualité You do not have access to this content

Cliquez pour accéder: 
Auteur(s):
OCDE
Date de publication :
14 juin 2012
Pages :
408
ISBN :
9789264167025 (PDF) ; 9789264167018 (imprimé)
DOI :
10.1787/9789264167025-fr

Cacher / Voir l'abstract

L’éducation et l’accueil des jeunes enfants (EAJE) peut apporter un large éventail d’effets bénéfiques – pour les enfants, les parents et la société en général. Cependant, tous ces effets bénéfiques ont pour condition la « qualité ». Un accroissement de l’accès aux services sans qu’on prête attention à la qualité ne produira pas de bons résultats pour les enfants ni les gains de productivité attendus à long terme pour la société.

Cette nouvelle publication porte sur les questions de qualité : elle cherche à définir ce que cette notion recouvre et décrit cinq instruments visant à améliorer la qualité de l’EAJE. De plus, elle fournit aux responsables publics des outils pratiques comme les dossiers scientifiques, les comparaisons internationales, des exemples nationaux, les fiches de réflexion, etc. afin de mettre en œuvre avec succès ces instruments.

Ouvrir / Fermer Cacher / Voir les abstracts Table des matières

  • Sélectionner Cliquez pour accéder
  • Cliquez pour accéder:  Avant-propos
    Des études de plus en plus nombreuses montrent que les enfants qui prennent un bon départ en termes d’apprentissage et de bien-être obtiennent par la suite de meilleurs résultats. Ces études conduisent les responsables publics à intervenir à un stade précoce et à repenser la structure des dépenses d’éducation afin d’utiliser les ressources de manière plus « rentable ».
  • Cliquez pour accéder:  Résumé
    Des travaux de recherche de plus en plus nombreux montrent que l’éducation et l’accueil des jeunes enfants (l’EAJE) apporte un large éventail d’effets bénéfiques, tels qu’un plus grand bien-être et de meilleurs résultats d’apprentissage de l’enfant qui seront à la base de l’apprentissage tout au long de la vie, une plus grande équité dans les résultats des enfants et une réduction de la pauvreté, une plus grande mobilité sociale intergénérationnelle, une participation accrue des femmes au marché du travail, des taux de fécondité plus élevés et un meilleur développement économique et social pour l’ensemble de la société.
  • Cliquez pour accéder:  Mode d'emploi de la boîte à outils pour la qualité
    La Boîte à outils pour la qualité vise à présenter des « solutions pratiques » pour quiconque a un rôle à jouer en faveur de la qualité dans l’EAJE. La boîte à outils contient cinq instruments susceptibles d’améliorer la qualité. Chacun de ces instruments s’accompagne d’une documentation offrant des ressources pour aider à la mise en oeuvre des initiatives publiques. Cette documentation se compose de : dossiers scientifiques, comparaisons internationales, listes d’options stratégiques compilées sur la base de l’expérience de la mise en oeuvre acquise par les pays, leçons tirées de l’expérience et fiches de réflexion.
  • Cliquez pour accéder:  Établir les objectifs et les règles en matière de qualité
    L’établissement d’objectifs axés sur la qualité est l’un des instruments clés de l’action visant à promouvoir la qualité dans l’EAJE. Des recherches ont montré que des objectifs de qualité clairement établis peuvent contribuer : i) à renforcer la volonté politique et à répartir stratégiquement les ressources en fonction des domaines déclarés prioritaires ; ii) à installer une concertation entre les ministères pour une meilleure dynamique gouvernementale à l’égard de l’EAJE ; iii) à promouvoir des services plus cohérents, coordonnés et centrés sur l’enfant partageant des objectifs sociaux et pédagogiques communs ; et iv) à guider les fournisseurs de services, donner des orientations aux praticiens et apporter de la clarté aux parents.
  • Cliquez pour accéder:  Élaborer et mettre en oeuvre les programmes pédagogiques et les normes
    Les programmes pédagogiques et les normes sont de nature à accentuer les retombées positives sur l’apprentissage et le développement des enfants. Plus spécifiquement, les programmes et les normes : i) contribuent à assurer une qualité uniforme dans les différents environnements d’accueil ; ii) aident le personnel à mieux comprendre comment améliorer l’apprentissage et le bienêtre des enfants ; et iii) fournissent des informations aux parents sur les modalités d’apprentissage et de développement de leurs enfants. Les pays n’emploient pas tous les mêmes approches en matière d’élaboration des programmes. Il est nécessaire de dépasser les clivages habituels (par exemple, approche mettant l’accent sur le contenu scolaire ou approche globale, instruction dirigée par l’enseignant ou activités à l’initiative des enfants, etc.) et de consolider la « valeur ajoutée » des approches individuelles. Presque tous les pays de l’OCDE ont instauré un cadre – programme pédagogique ou normes d’apprentissage – pour les enfants ayant entre trois ans et l’âge de la scolarité obligatoire. De plus en plus de pays et régions s’attachent à promouvoir le développement continu de l’enfant, de la petite enfance jusqu’à des âges relativement avancés – huit, dix ou dix-huit ans.
  • Cliquez pour accéder:  Améliorer les qualifications, la formation et les conditions de travail
    Les qualifications, la formation initiale et le perfectionnement professionnel du personnel contribuent à l’amélioration de la qualité pédagogique, qui a en définitive une influence majeure sur les résultats des enfants. Ce n’est pas la formation elle-même qui influence les résultats des enfants mais l’aptitude des membres du personnel à créer un bon environnement pédagogique. Les éléments clés d’une pédagogie de qualité sont la façon dont l’enseignant fait participer les enfants et stimule les interactions avec et entre eux, ainsi que les stratégies d’étayage qu’il emploie.
  • Cliquez pour accéder:  Faire participer les familles et la collectivité
    La participation des parents est de plus en plus considérée comme un moyen d’action important pour améliorer le développement et l’apprentissage des enfants. Que les parents aient le droit fondamental et l’obligation de participer à l’éducation de leurs enfants ne fait plus de doute. La collaboration des parents est également essentielle pour aider le personnel de l’EAJE à mieux connaître les enfants dont il a la charge. Les recherches ont montré par ailleurs que la participation des parents – notamment pour assurer un bon apprentissage des enfants à la maison et une communication de qualité avec le personnel de l’EAJE – a un lien étroit avec la réussite scolaire ultérieure des enfants, leur achèvement du cursus d’enseignement secondaire, leur développement socioaffectif et leur adaptation au sein de la société.
  • Cliquez pour accéder:  Développer la collecte de données, la recherche et le suivi
    Les données et le suivi peuvent être un outil puissant pour encourager la qualité dans l’EAJE en mettant en lumière des faits, des tendances et des preuves montrant si les enfants ont un accès équitable à des services d’EAJE de haute qualité. Ces activités peuvent contribuer à une plus grande responsabilisation et/ ou à l’amélioration des programmes. Elles peuvent aider à analyser et à déterminer les réponses appropriées des pouvoirs publics, au moyen d’indicateurs adéquats. Elles peuvent aussi aider les parents à choisir en connaissance de cause parmi les services. Les pays utilisent divers outils de suivi, tels que les entretiens, observations, tests normalisés, portefeuilles, échelles de qualité ou enquêtes, appropriés au but visé.
  • Cliquez pour accéder:  Liste des contributeurs membres du réseau
    Les personnes suivantes ont contribué à la présente publication en fournissant des données nationales, des informations sur les politiques nationales, des commentaires sur les versions provisoires, etc. en qualité de membres du Réseau de l’OCDE sur l’éducation et l’accueil des jeunes enfants (par ordre alphabétique).
  • Ajouter à ma sélection