Les essentiels de l'OCDE

ISSN :
1993-677X (en ligne)
ISSN :
1993-6761 (imprimé)
DOI :
10.1787/1993677x
Cacher / Voir l'abstract

La série de livres Les essentiels de l’OCDE est facile à lire : elle utilise les analyses et les chiffres de l’OCDE afin de présenter les problèmes sociaux et économiques actuels les plus en pointe. Elle est écrite à la fois pour le profane, les anciens élèves du secondaire et de première année universitaire. Le vocabulaire est à la portée de tous, il évite les termes techniques et illustre les théories par des exemples tirés de la vraie vie.
Cette série fait également appel aux statistiques issues de la base de données mondiale unique de l’OCDE. Sur le produit en ligne, un certain nombre de caractéristiques permettent de renforcer le potentiel éducatif de chaque livre.

Egalement disponible en: Anglais, Allemand, Espagnol
 
La mondialisation économique

Dernière édition

La mondialisation économique

Origines et conséquences You or your institution have access to this content

Cliquez pour accéder: 
Auteur(s):
Jean-Yves Huwart , Loïc Verdier
Date de publication :
30 nov 2012
Pages :
113
ISBN :
9789264111929 (PDF) ; 9789264111912 (imprimé)
DOI :
10.1787/9789264111929-fr

Cacher / Voir l'abstract

Si la mondialisation est un phénomène aussi ancien que le commerce, elle n’en reste pas moins controversée. Est-elle un facteur de développement ou d’inégalités ? Créatrice ou destructrice d’emplois ? Néfaste à l’environnement ou propice à sa préservation ? Menace-elle la stabilité financière ou permet-elle de réaliser des investissements plus efficaces ?

La mondialisation économique : Origines et conséquences aborde ces questions au vu de la récente crise financière et de l’histoire de l’intégration économique mondiale. Cette nouvelle publication de la série Les essentiels de l’OCDE étudie les conséquences de l’interconnexion croissante des marchés et des économies nationales sur nos vies, et examine l’évolution de la mondialisation à la lumière des évènements récents.

Ouvrir / Fermer Cacher / Voir les abstracts Table des matières

  • Sélectionner Cliquez pour accéder
  • Cliquez pour accéder:  Avant-propos

    Commerce international, migrations et finance globalisée constituent les ingrédients d’un cocktail nommé mondialisation, dont la recette n’est pas maîtrisée et dont le goût peut sembler amer si l’on n’y prend garde.

  • Cliquez pour accéder:  Introduction

    La mondialisation économique est un processus très controversé,? et la récente crise économique mondiale en a accentué les? critiques. Mais le débat est vif depuis au moins deux décennies? entre les pro et les anti, devenus alter mondialistes.? La vie quotidienne d’une grande partie des habitants de la planète? est intimement liée à la mondialisation, avec ses aspects? bénéfiques parfois considérables, et ses inconvénients parfois? dramatiques. Il importe de retracer son histoire et de décrire ses? diverses formes pour mieux aborder les principaux défis que pose? ce phénomène complexe.

  • Cliquez pour accéder:  Le marchand, l'inventeur et le souverain (du Néolithique à la Seconde Guerre mondiale)

    La mondialisation économique au sens large est presque aussi? ancienne que les échanges commerciaux. Elle résulte de? la combinaison entre le dynamisme des commerçants à la? recherche de marchés au-delà de leur pays d’origine, les progrès? des techniques de transport et de communication, et la volonté? du pouvoir politique, à certaines périodes de l’Histoire, de? favoriser le commerce avec l’étranger. Cette combinaison a? considérablement varié à travers les siècles.

  • Cliquez pour accéder:  L'intégration économique croissante d'un monde divisé (de 1945 aux années 90)

    Malgré les rivalités entre blocs idéologiques, l’après-guerre? connaît une reprise spectaculaire du commerce international.? Côté occidental, la libéralisation des échanges s’organise dans un? cadre multilatéral renforcé qui, combiné aux progrès des modes? de transport et de communication, instaure un écosystème? favorable à l’interconnexion croissante des économies. Cet? écosystème permet aux entreprises de développer leurs activités? au-delà des frontières. Les multinationales contribuent à? façonner le visage de la mondialisation de manière décisive.

  • Cliquez pour accéder:  Village global ou semi-global ? (des années 90 à nos jours)

    Avec l’ouverture des pays du bloc communiste à l’économie de? marché et la révolution des nouvelles technologies de? l’information et de la communication, les années 90 voient? une intégration sans précédent des économies de la planète.? Pour les biens et les capitaux, la mondialisation devient massive,? à quelques nuances près. La mondialisation des services et? des travailleurs, beaucoup plus limitée, s’accentue néanmoins? dans certains domaines.

  • Cliquez pour accéder:  La mondialisation favorise-t-elle le développement ?

    La mondialisation a d’abord favorisé le développement des pays? industrialisés, puis celui des pays émergents depuis une vingtaine? d’années. Si certains pays en développement se positionnent dans? le sillage des émergents, d’autres pays restent en marge, voire? sont fragilisés par leur ouverture aux marchés internationaux.? La grande pauvreté mondiale a reculé, mais elle reste très? profonde dans certaines régions. Dans de nombreux pays,? les inégalités se sont creusées. La mondialisation ne peut être? favorable au développement que si certaines conditions politiques? sont réunies.

  • Cliquez pour accéder:  La mondialisation est-elle bénéfique à l'emploi ?

    Si la concurrence des pays à bas coût de main-d’œuvre a? certaines conséquences négatives sur l’emploi dans les pays de? l’OCDE, le lien entre mondialisation et pertes d’emploi est moins? évident qu’il n’y paraît. D’autre part, sauf en période de chocs? économiques tels que la récession que nous venons de connaître,? la mondialisation semble au total créer plus d’emplois qu’elle n’en? détruit. De même, au total, l’accroissement des inégalités de? salaires constaté au cours des 20 dernières années semble? davantage lié aux technologies et aux législations mises en œuvre? qu’à la mondialisation. Reste que celle-ci accroît indéniablement la? précarité de certains emplois. Le défi est d’aider au mieux? les perdants de la mondialisation à rester dans la course et? à saisir les nouvelles opportunités qu’offre l’ouverture des? frontières aux échanges.

  • Cliquez pour accéder:  Quel impact la mondialisation a-t-elle sur l'environnement ?

    La mondialisation a contribué à accentuer les dommages? environnementaux majeurs que nous connaissons aujourd’hui.? Cette responsabilité est avant tout indirecte. Certaines mesures? politiques nationales, régionales et internationales, ont permis? d’atténuer les effets néfastes de la mondialisation sur? l’environnement. Certaines solutions peuvent aussi provenir des? mécanismes de la mondialisation elle-même. Les régulations et? les incitations politiques n’en restent pas moins fondamentales.? Elles sont encore très insuffisantes face à l’ampleur et à? l’urgence des défis à relever.

  • Cliquez pour accéder:  La crise financière de 2008, une crise de la mondialisation ?

    La crise financière de 2007/08 a touché simultanément de? nombreux pays et a conduit à une crise économique mondiale? d’une ampleur inédite depuis la Grande Dépression. Son? déclencheur a été une prolifération de produits financiers? associés à des crédits immobiliers risqués. La crise a mis? profondément en question la mondialisation financière. Celle-ci? a dans une certaine mesure amplifié les risques liés aux activités? des banques et des marchés financiers, et elle s’est en outre? accompagnée de déséquilibres financiers majeurs entre grandes? puissances économiques. La question des règles à appliquer? à l’activité financière mondiale est cruciale pour canaliser? les risques liés à la mondialisation.

  • Cliquez pour accéder:  Références
  • Ajouter à ma sélection