Situation des enfants dans le monde

French
Frequency
Annual
ISSN: 
1564-9768 (online)
http://dx.doi.org/10.18356/558ff53f-fr
Hide / Show Abstract

Chaque année, la publication phare de l'UNICEF, La situation des enfants dans le monde, examine de près un problème principal affectant les enfants. Le rapport comprend des données justificatives et des statistiques et est disponible en versions anglaise, française et espagnole.

Also available in English, Spanish
 
La Situation des Enfants dans le Monde 2002

La Situation des Enfants dans le Monde 2002

Prendre L'initiative You do not have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/4012f5f7-fr.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/children-and-youth/la-situation-des-enfants-dans-le-monde-2002_4012f5f7-fr
  • READ
Author(s):
Carol Bellamy
31 Dec 2002
Pages:
100
ISBN:
9789210597821 (PDF)
http://dx.doi.org/10.18356/4012f5f7-fr

Hide / Show Abstract

Ce rapport lance un appel à la mobilisation de tous les pays sur tous les continents et de toutes les catégories sociales en vue d'améliorer la situation des enfants dans le monde. Il souligne à quel point il est nécessaire de donner aux enfants le meilleur départ possible dans la vie, afin que chaque enfant reçoive une éducation de base et que les enfants et les jeunes - en particulier les adolescents - participent aux décisions qui les concernent. Le rapport contient également des extraits des réunions régionales de haut niveau qui ont eu lieu en 2000-2001 dans le cadre des préparatifs de la Session extraordinaire consacrée aux enfants.
Also available in English, Spanish
loader image

Expand / Collapse Hide / Show all Abstracts Table of Contents

  • Mark Click to Access
  • Avant-propos
    Comme des millions de personnes de par le monde, j’ai participé à la campagne « Dites oui pour lesenfants », qui proclame que « tous les enfants devraient pouvoir grandir en bonne santé, dans lapaix et la dignité ». Y a-t-il de devoir plus sacré que celui qui nous voue à défendre les droits desenfants avec autant de vigilance que nous défendons les droits des autres personnes ? A quoi reconnaîtra-t-onnos talents de dirigeants si ce n’est à notre capacité à veiller à ce que tous les enfants puissent se prévaloirde ces libertés, dans tous les pays, sans exception ?
  • Naissance et promesses non tenues
    Le village était en émoi, porté par l’allégresse que seulel’arrivée d’un nouveau-né peut procurer. Ayodele étaitun beau bébé, son potentiel était illimité et elle avaittoute la vie devant elle. Comme il se doit à la naissance detout enfant, chacun a écarté un moment ses craintes pourl’avenir, la santé et l’alimentation de la famille. Tout le mondea félicité les parents du bébé et savouré le regain d’espoir quela vie nouvelle porte toujours en elle.
  • «Changer le monde avec les enfants»
    Depuis ses tout premiers jours, l’UNICEF invite lemonde à s’intéresser à la situation des enfants – auxnombreux laissés-pour-compte du fonctionnementdes sociétés nationales et de l’économie mondiale. Il met enlumière les souffrances qu’ils endurent du fait de la pauvretéde leurs parents, les effets délétères du manque de nourritureou de l’absence de vaccination et souligne les conséquencessur leur développement de leur mauvaise santé, des mauvaistraitements, et de l’absence de soins et d’instruction – etprend des dispositions pour réparer ces préjudices. Pendantles années 80, l’UNICEF a axé ses efforts sur la révolution dela santé de l’enfant, convaincu qu’il était que des opérationsfaciles à comprendre telles que la vaccination, l’allaitementau sein et la thérapeutique de réhydratation orale sauveraientla vie de millions d’enfants. Les résultats ont étéremarquables, ce qui montre bien que lorsqu’il y a convergenced’une volonté politique, de connaissances et de ressources,des problèmes apparemment insolubles peuventêtre réglés.
  • Les actions qui peuvent changer le monde
    Il est incontestable que les pays qui sont économiquementles plus puissants du monde doivent prendre desinitiatives en faveur des droits des enfants. Mais les gouvernementsdes pays en développement ne peuvent se prévaloirdu handicap dont souffre leur pays pour s’abstenir demobiliser les énergies au nom des enfants. Les droits desenfants sont indivisibles et primordiaux. Toutes les sociétésne doivent avoir de cesse que les droits de tous soient garantiset respectés.
  • Références
  • Cartes
  • Bilans
  • Consultations régionales
  • Glossaire
  • Add to Marked List