Qualité de l'eau et agriculture
Hide / Show Abstract

Qualité de l'eau et agriculture

Un défi pour les politiques publiques

L’eau est un élément essentiel à la croissance économique, à la santé humaine, à l’environnement. La gestion rationnelle des ressources en eau représente pourtant aujourd’hui un défi majeur pour les gouvernements du monde entier. Les problèmes sont nombreux et complexes : des milliards d’individus n’ont toujours pas d’accès à l’eau potable ni à un assainissement adéquat ; la concurrence s’accroît entre les différents usagers et usages de l’eau ; des investissements importants sont nécessaires au maintien et à l’amélioration des infrastructures de l’eau, aussi bien dans les pays membres de l’OCDE que dans les non-membres. Cette série d’ouvrages de l’OCDE propose des analyses et des orientations sur les aspects de la gestion des ressources en eau qui touchent à l’économie, à la finance et à la gouvernance. Ces aspects sont généralement au cœur du problème. Ce n’est qu’en les prenant en compte qu’une solution au problème crucial de l’eau pourra être trouvée.

Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/5112042e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/agriculture-and-food/qualite-de-l-eau-et-agriculture_9789264121119-fr
  • READ
 
Chapter
 

Établir un lien entre les politiques, la gestion des exploitations agricoles et la qualité de l'eau You do not have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/5112042ec004.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/agriculture-and-food/qualite-de-l-eau-et-agriculture/etablir-un-lien-entre-les-politiques-la-gestion-des-exploitations-agricoles-et-la-qualite-de-l-eau_9789264121119-4-fr
  • READ
Author(s):
OECD

Hide / Show Abstract

L’agriculture a un défi majeur à relever : produire davantage d’aliments pour la consommation humaine et animale, de carburants et de fibres, de manière à répondre à une demande mondiale en augmentation. La production agricole a par ailleurs des effets externes aux marchés, soit positifs (préservation de zones humides, par exemple), soit négatifs (pollution de l’eau, entre autres). Comme ces externalités n’ont pas de marchés, alors qu’elles peuvent être très avantageuses pour la société ou au contraire très préjudiciables, les agriculteurs ne sont guère incités à les internaliser, abstraction faite de leurs motivations personnelles. Pour remédier aux problèmes de qualité de l’eau soulevés par l’agriculture, les responsables de l’action publique doivent notamment réduire les rejets de polluants dans les eaux tout en encourageant l’agriculture à engendrer ou préserver un éventail de bienfaits auxquels l’eau est nécessaire. Il est fondamental que l’eau ne soit pas polluée pour que l’agriculture et les autres secteurs prospèrent économiquement, pour répondre aux besoins sanitaires des populations humaines, pour que les écosystèmes restent viables et pour préserver les fonctions sociales que lui attache la collectivité, qu’il s’agisse d’activités récréatives, d’agrément visuel ou de valeur culturelle, entre autres.
Also available in English
 
Visit the OECD web site