Perspectives d'avenir pour l'alimentation et l'agriculture dans le monde

Perspectives d'avenir pour l'alimentation et l'agriculture dans le monde You do not have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/2215022e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/agriculture-and-food/perspectives-d-avenir-pour-l-alimentation-et-l-agriculture-dans-le-monde_9789264253544-fr
  • READ
Author(s):
OECD
06 Apr 2016
Pages:
124
ISBN:
9789264253544 (PDF) ;9789264253698(print)
DOI: 
10.1787/9789264253544-fr

Hide / Show Abstract

Il nous faut relever le défi du développement d’un système alimentaire mondial capable de nourrir une population croissante et plus aisée tout en préservant les écosystèmes sensibles ; d’entrer en concurrence pour l’accès aux ressource naturelles limitées ; d’augmenter la croissance de la productivité agricole tout en atténuant le changement climatique et en s’y adaptant ainsi qu’aux autres dangers ; et de contribuer au bien-être dans les zones rurales.

Ce rapport présente trois scénarios alternatifs contrastés pour illustrer différentes perspectives d’avenir. Les scénarios se fondent sur plusieurs modèles économiques mondiaux et sur de longues discussions avec les parties prenantes concernées. Le rapport souligne les considérations pour les politiques afin que les besoins futurs soient remplis de manière durable au plan économique, social et environnemental. Les scénarios mettent en lumière les incertitudes de fonds qui entourent la prise de décisions pour l’avenir, et indiquent l’importance cruciale que revêt la coopération internationale dans de nombreux domaines d’action.

 

Also available in English
loader image

Expand / Collapse Hide / Show all Abstracts Table of Contents

  • Mark Click to Access
  • Avant-propos

    Le système alimentaire mondial sera-t-il capable de nourrir neuf milliards de personnes sans anéantir les écosystèmes sensibles ou la cohésion sociale ? Face à des défis importants et imprévisibles, comme le changement climatique, les maladies animales et d’autres facteurs qui font grimper les coûts de production, la productivité agricole peut-elle continuer de croître au même rythme que la demande, qui augmente quant à elle rapidement ? L’agriculture sera-t-elle, dans les décennies à venir, une activité rentable à même d’aider les zones rurales à se développer, à garder leur place dans l’économie et à continuer de procurer des moyens de subsistance ? Fondamentales, ces questions sont au coeur de tous les débats sur l’avenir des marchés agricoles et du système alimentaire. Cependant, les nombreux facteurs changeants et incertains qui les entourent peuvent soulever d’énormes problèmes à ceux qui, au sein du secteur et des pouvoirs publics, doivent concevoir des stratégies efficaces pour y répondre.

  • Résumé

    Le système alimentaire mondial est confronté à de nombreux défis qui détermineront son évolution d’ici à 2050. Il lui faudra ainsi, entre autres, procurer de quoi manger à une population croissante, plus aisée et de plus en plus exigeante, tout en préservant les écosystèmes sensibles ; augmenter la croissance de la productivité agricole, tout en atténuant le changement climatique et d’autres menaces et en s’y adaptant ; rivaliser pour accéder à des ressources naturelles de plus en plus limitées, par exemple en sols et en eau ; et contribuer à la prospérité des zones rurales. Néanmoins, l’avenir n’est pas nécessairement sombre, car cette liste d’objectifs impressionnants ne doit pas faire oublier des opportunités déterminantes.

  • Principales tendances et scénarios à long terme

    Ces principales tendances déterminent actuellement les défis futurs auxquels seront confrontés nos systèmes alimentaires et agricoles : une demande d’alimentation croissante et changeante, des pressions sur les ressources naturelles, et des incertitudes en matière de productivité agricole résultant du changement climatique. Les choix faits aujourd’hui par les responsables politiques et les entreprises joueront un rôle fondamental pour déterminer dans quelle mesure les systèmes alimentaires et agricoles mondiaux seront affectés par ces problèmes. Néanmoins, les incertitudes qui entourent les défis futurs constituent d’importants obstacles à la formulation des stratégies en matière de politique et d’industrie qui seront efficaces à long terme dans une série de scénarios. Si l’analyse de scénarios ne propose pas de « prévisions » et implique de nombreuses réserves, elle n’en constitue pas moins une alternative utile en matière d’approche d’un futur fondamentalement incertain. Ce chapitre présente trois scénarios à long terme pour le monde en 2050 – Croissance fragmentée reposant sur les énergies fossiles ; Croissance durable portée par l’engagement citoyen ; et Croissance rapide reposant sur la coopération internationale – et étudie les marchés agricoles dans le cadre de ces différents « futurs » possibles.

  • Vue d'ensemble des principaux défis et des principales opportunités dans l'alimentation et l'agriculture

    Un grand nombre de problèmes auxquels l’agriculture sera confrontée dans l’avenir ont été recensés dans le cadre des travaux consacrés par l’OCDE aux scénarios à long terme pour l’alimentation et l’agriculture. Ce chapitre étudie plus en profondeur sept grands thèmes dans le contexte des trois scénarios à long terme : i) sécurité alimentaire et nutritionnelle, ii) viabilité économique de l’agriculture, iii) biodiversité et pénuries de ressources naturelles, iv) émissions agricoles de gaz à effet de serre et autres sources de pollution, v) régimes alimentaires et nutrition, vi) maladies animales transfrontalières, et vii) sécurité des aliments. Si les risques présentés par les trois « mondes » envisagés, celui de la croissance fragmentée, celui de la croissance durable et celui de la croissance rapide, sont les mêmes, notamment les risques qui concernent l’environnement, leur ampleur varie substantiellement d’un scénario à un autre. La performance de chacun de ces scénarios est comparée afin de faciliter l’identification des stratégies pour gérer les risques et profiter des opportunités futures, lesquelles seront étudiées au chapitre 3.

  • Politique et stratégies d'application pour le futur de l'alimentation et de l'agriculture

    En dépit des incertitudes qui pèsent sur l’avenir des systèmes alimentaires et agricoles, une chose est claire : les choix faits aujourd’hui par les décideurs politiques, les entreprises et les consommateurs joueront un rôle fondamental pour déterminer dans quelle mesure les systèmes alimentaires et agricoles mondiaux seront affectés par les problèmes étudiés dans les chapitres précédents. Ce chapitre identifie et étudie cinq stratégies fondamentales pour l’action des acteurs publics, et même d’autres parties prenantes, le cas échéant : i) accélération de la transition vers des modes de vie et des structures de consommation plus durables, ii) davantage de cohérence des réglementations des marchés alimentaires, iii) croissance durable de la productivité et résilience climatique, iv) amélioration des infrastructures, et v) amélioration et élargissement de la portée des systèmes de gestion des risques. La majeure partie de ces mesures permettrait de gérer les risques et de saisir les opportunités dans différents scénarios en limitant les effets indésirables, même si l’ampleur des bénéfices peut varier.

  • Add to Marked List
  • Expand / Collapse Hide / Show all Abstracts Annexes

    • Mark Click to Access
    • Modèles utilisés pour quantifier les scénarios et tester les stratégies

      Quatre modèles économiques mondiaux, à savoir deux modèles d’équilibre général calculable (EGC) et deux modèles d’équilibre partiel (EP), ont été retenus pour quantifier les principaux éléments des différents scénarios et de simuler certaines options stratégiques afin d’analyser leurs effets potentiels sur les systèmes alimentaire et agricole. Ces modèles sont présentés ci-dessous.

    • Quantification des scénarios et tests des stratégies

      Pour quantifier les scénarios, qui sont décrits brièvement, il est nécessaire de générer des données quantitatives sur différentes variables pour toutes les régions couvertes par les différents modèles. Pour des raisons pratiques, et pour éviter de sortir de la sphère qui peut être jugée raisonnable, les données des variables du modèle sont donc générées à partir d’autres scénarios existants, comme ceux mis au point par le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) ou d’autres organismes de recherche. Il s’agit des variables ci-dessous...

    • Autres résultats de la quantification des scénarios
    • Add to Marked List
 
Visit the OECD web site